Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 23:15

Oui, aujourd'hui, deux articles ! Oui, je suis en forme !!

Cette fois, c'est pour vous parler de politique (à ma façon, ceci dit), et plus précisément des législatives.

De l'UMP qui s'hérissait de voir la parité au sein du gouvernement, on en revient à l'UMP qui ne veut pas la parité aux législatives. Pourquoi ? Selon Jean-François Copé, il valait mieux perdre quelques millions d'euros en temps de crise (qui nous a gavé pendant quatre ans avec la dette et les économies qu'il fallait faire ?) que de perdre quelques sièges en temps d'alternance politique. En effet, cruel dilemme. Montrer aux Français qu'on tient à son économie ou leur montrer qu'on ne veut pas perdre des plumes dans une bataille législative ?
Sincèrement, je trouve ce choix assez révélateur d'une certaine crise morale. Voyez plutôt : l'UMP veut se placer en tant que force d'opposition (ce qui est, bien entendu, le point où on les attend, moi de même) et c'est totalement démocratique. De l'autre côté, pour pouvoir réaliser cette opposition, il compte s'appuyer sur une grande majorité d'hommes. Mais franchement, et passez moi l'expression, des charognardes prêtes à la castagne pour un siège, elles sont foule à l'UMP. Je pense notamment à Nadine Morano, à Valérie Pécresse ou Nathalie Kosciusko-Morizet (femmes que je respecte, tant par leur engagement politique que par leur côté humain. Après, je ne tolère pas les attaques personnelles et les diffamations qui ont pu être faites, mais bon). Le côté "normal" de cette crise morale ne serait-elle pas, justement, de renouveller les cadres, les "gros bonnets", les "cols blancs" par des femmes qui nous ont montré qu'elles étaient capables de prendre en main un pays (je pense notamment à Merkel ou, il y a un certain temps maintenant, Margaret Thatcher) et qui s'en sortent certainement mieux que les hommes ? En effet, pour contrer cette crise morale, ne faut-il pas changer les gens en place depuis trop longtemps, qui n'ont pas été capables de renouveller le parti, qui a subi un séisme venant de l'intérieur, et non de l'extérieur comme on a longtemps pu le penser ? 
Je me pose une question, à savoir quelle pourrait être la force morale d'un parti qui se dit républicain mais qui ne respecte même pas les règles de son pays ? 

Ceci n'est qu'un point de vue extérieur, bien évidemment, je ne peux pas me projetter à la tête d'un parti en manque de temps d'antenne.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact