Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 18:54

Comme ça parle de ça partout, depuis un moment et que je me dis que je dois le faire, je vais le faire là. Comme ça, sans aucune raison. On parle beaucoup du fait que la musique française est en train de se réduire à Daft Punk et Zazie. Voire Bob Sinclair. C'est ce que dit Rachid Ferrache, du moins ce qu'il essaye de nous faire croire. J'admets que son argumentaire est, pour moi, amplement suffisant, quoi qu'un peu forcé. Le trait extérieur dégouline un peu et c'est grossier. Ça l'est d'autant plus que Rachid a fait prof et jury à la Star Ac (sur NRJ12, s'il vous plaît) et qu'il a aussi été choriste pour les L5. Alors bon, pour l'argumentation du côté musical, on va se passer de son avis, même si celui-ci aurait été pertinent. Bref.

La musique française, pour M.Ferrache, c'est quoi ? C'est Zazie et Mauranne. Un peu de Bob Sinclair. Du Zaho. Zaho quoi. Merde. Et Ben l'Oncle Soul. Qui ? Lui. Donc voilà, c'est foutraque, mais jamais Rachid ne s'intéresse à des petits groupes français. Il en parle, un peu, je crois. Mais jamais ne les prends en exemple. Il en parle (pas beaucoup) comme une zone à revitaliser. Certes. C'est bien. Mais arrête de prendre Zaho comme exemple enfin ! Je vais vous l'avouer, j'ai voulu écrire cet article en réécoutant l'un des morceaux qu'on avait fait avec mon ancien groupe. C'était minable, clairement. Mais y'avait un truc. Y'avait une putain de cohésion, on était vraiment un groupe. Pas quatre mec dans une salle de répète qui jouent chacun dans leur coin. On passait quatre heures, certains matins pendant les vacances, à répéter cinq morceaux pour d'hypotétiques concerts qui n'ont quasiment jamais eu lieu (on en a fait deux). On n'avait pas commencé à composer, on reprenait des morceaux qui nous semblaient exploitables. Mais on était vraiment contents d'être ensemble. Comme un putain de groupe. Une putain d'entité qui vit (pas très longtemps, mais quand même, laissez-nous ça).

Alors non, Monsieur Ferrache, la musique française, c'est certes pas Sept Fions d'Assaut (qui sont huit, au demeurant, alors les jeux de mots foireux, c'est mieux quand ils sont un minimum cohérent), comme vous les nommez si bien, mais un peu de respect ne vous ferait pas mal, pour commencer. Ensuite, Zaho non plus c'est pas de la musique. Qu'est-ce que c'est ? C'est le pendant féminin des Sexion d'Assaut que vous pouvez retrouver chez tous les bons vendeurs d'autotune. Après avoir vu ça, j'ai plus envie de m'étonner que la musique française soit déconsidérée. Je sais pas, mais Zaho, c'est pas vendeur. Faudra l'envoyer sous les balles de l'Eurovision, pour qu'elle clôture sa carrière avec une scène intercontinentale. Au moins. Parce que si c'est en voulant faire éclore des artistes comme Zaho, plutôt en finir de suite et vendre le ministère de la Culture au Quatar, hein.

Je suis un metalleux dans l'âme, pas besoin de vous le dire. Mais j'ai un genre de tiraillement. D'un côté, j'aimerais que mon metal français soit reconnu du monde entier, même si je sais qu'il n'en a pas besoin pour prouver sa valeur. Même si les groupes qui ont réussi à percer se compte sur le bout des doigts, c'est quand même bon de voir Dagoba ou Gojira tourner aux États-Unis. C'est mon côté français, mon côté chauvin, pour pouvoir dire "Putain, ces groupes sont français, comme moi". Mais au fond je m'en fous, c'est mon côté français, pour pouvoir dire "Ouais, mais nous, au moins, on a encore des vrais artistes qui vendent pas leur cul à des majors". Après, y'a toujours les Victoires de la Musique qui remuent un peu le couteau assaisonné au sel de Guérande dans la plaie purulente du narcissisme français. Mais si c'est un problème de narcissisme, autant prendre son mal en patience, ranger son égo dans une boîte et perdre la clé qui ferme le cadenas. On sera peinard et on ira pas chialer que les ricains font tout mieux que nous, au moins musicalement. Parce qu'on a pas la même culture, les gars. C'est tout, cherchez pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hannibal - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact