Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 17:27

J'aimerais tenter mon premier live-report, en fait. Voir ce que ça peut donner, les différents avis que vous pourriez avoir dessus.


Dimanche soir, soirée de folie au T.O.T.E.M., soirée deathcore avec cinq groupes les plus couillus les uns que les autres. Entame de soirée par le groupe Nancéien Ashes Will. Grosse surprise, déjà. Deux guitaristes chanteurs qui tiennent la route tous les deux, une parfaite indépendance niveau chant/voix. Un jeu technique, d'une finesse que je trouve merveilleuse, une section rythmique qui envoie des breaks assez énormes, une voix claire qui ne serait pas à sa place dans un autre groupe du même genre. Non, une perfection assez absolue, je trouve. 

Le deuxième groupe était Expect Anything, groupe de Nancy, lui aussi, gagnant du FML édition 2008. Personnellement, je n'ai pas été convaincu. Pourquoi ? Il y a du niveau, certes, même du très gros niveau, ça joue bien, ça joue fort, c'est bien calé, mais ça manque d'âme. Comme si les musiciens eux-mêmes n'étaient pas convaincus de ce qu'ils jouaient. Le public était en trance, ça oui, pas de problème, pour mettre le feu, ils sont là, mais peut-être pas sur la durée. Sur un set d'une demie-heure, voire trois-quart d'heure, pourquoi pas, mais pendant une heure et demie, ça risque de poser des problèmes, surtout au niveau de l'engagement du public. La voix claire, elle aussi, m'a posé quelques problèmes. Un petit peu trop post-hardcore, pas assez tranchée et pas assez appuyée. Je pense que ce groupe aura les opportunités qu'il mérite, mon avis étant purement personnel et assez sévère.

Le troisième groupe était Fall of Death. Une présence scénique indéniable, malgré quelques faiblesses sonores de la salle (faut dire aussi que c'est assez compliqué de se faire un avis sur le son en étant collé à la scène...), un set assez direct, persuasif et efficace. En seulement quatre ans d'existence, ce groupe a déjà côtoyé les plus grands (Stéphane Buriez, Black Bomb A, Dagoba, Aqme, Tagada Jones,...) et s'est donc inscrit pour une durée indéterminée dans le paysage metal Français (de plus en plus fourni, mais toujours aussi peu reconnu, je trouve).

Le quatrième groupe était As They Burn. Certainement la plus grosse claque de ma vie après Black Bomb A en live. Une énergie hors du commun. C'est en voyant ce groupe qu'on ne peut se dire qu'une chose : le racisme ne passe pas par le metal : deux Blacks, un arabe, un chinois et un blanc. Quelques problèmes techniques majeurs ont fait que le set n'a pas pu se dérouler comme prévu (pas de prog sur certains morceaux, pas les effets adéquats,...). C'est là que l'on voit ce que le monde du metal est capable de faire : transformer un black timide à lunettes de vue en bassiste quasi égorgeur. 

Le cinquième et dernier groupe était Smash Hit Combo. Le seul groupe à ne pas m'avoir convaincu. Le rap metal doit-être hyper bien fait, hyper fin et très ciselé. Ce n'est pas le cas ici. Une capacité à déplacer une fosse, ouais, là, d'accord. Mais c'est comme Expect, en fait : y'a pas d'âme dans leur musique. J'ai eu l'impression d'entendre les morceaux de Sexion d'Assaut version metal, quoi. Le vrai rap metal, c'est à la limite d'être du fusion, en fait. Un peu à la RATM ou à la Ehnancer. A la limite, c'était pas spécialement nécessaire qu'ils soient en tête d'affiche. J'aurais plus mis ATB à leur place.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact