Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 17:51

A l'heure qu'il est, Stéphane Gatignon serait mort. Au conditionel, bien sûr. Pourquoi ? Parce que, sa grève de la faim, c'était bien gentil, mais voilà, c'était pas spectaculaire. Et en plus, pas égoïste pour un sou (huhu), il avait fait ça car sa commune de Sevran était au bord de l'implosion économique. 

Alors que là, trois ou quatre immolations par le feu, admettez qu'on ne voit pas ça tous les jours, ici. Encore, au Tibet, c'est presque normal (et ça le serait si la cause dénoncée n'était pas aussi grave), mais en France, dans le pays des droits de l'Homme, où l'on découvre que tant de gens sont acculés par la misère.

D'abord, les immolations : des chômeurs en fin de droit à Pôle Emploi. Pour la plupart, des "basanés" ou des "reubeus", dans notre langage fleuri. Des mecs du bâtiment, quoi (non, je stigmatise pas les mecs du bâtiment). Alors bon, la misère sociale, d'accord, mais qu'elle vienne pas s'immoler devant un Pôle Emploi, bâtiment d'une importance capitale. La tentative d'immolation du collégien. Autre temps, autre moeurs ? Bah non. Seize ans et déjà sur la brèche, dans les pas des aînés. En même temps, le pauvre gosse, il s'appelle Christian. On est au vingt-et-unième siècle, il a seize ans, il est encore au collège, je cherche pas.

Et les deux papas, réfugiés dans leur grue, tels des cigognes, vous en pensez quoi ? Parce que, pour ma part, je trouve ça vraiment mal tombé. Au moment où la loi sur le Mariage Pour Tous va passer au Sénat, parce que la ministre de la Justice et le ministre de l'Intérieur vont venir nous dire que "c'est important d'avoir un papa et une maman pour le bon développement de l'enfant". Donc, soit les deux papas sur leurs grues ont voté à droite, soit ils étaient tellement désespérés qu'ils en ont oublié leur sens commun : éviter au gouvernement d'avoir à parjurer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact