Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 18:25

Autant prendre ce dimanche pour ce qu'il est : un  jour chiant. Mais alors d'une force. J'ai tenté de faire ma synthèse de docs sur Guernica, j'ai abandonné au bout de cinq documents. J'ai voulu regarder un film glauque italien. Il a buggé, j'ai abandonné aussi. Et faut dire que c'est relativement chiant. J'avais juste vraiment l'impression de regarder un vieux film des années 80 (et encore, heureusement que les portables à clapet sont là pour te dire "Hé, on est quand même en 2004 !"), avec un jeun d'acteur vraiment mauvais, un scénar pire que triste ("si tu me montres ta chatte, t'auras le droit de jouer dans ma pièce porno", voilà le ton de ce film). J'ai bien aimé, par contre, l'ingéniosité de la torture. Par exemple, que le scénariste se serve de la chaise roulante de sa mère comme d'une chaise électrique. Et les deux pinces crocodiles. Niveau mise à mort amateur, on a pas fait mieux depuis. 

Et, finalement, c'est cette sacro-sainte Licence Culture Comm' qui a sauvé mon dimanche. Ou presque. Quand tu te fais chier, tu n'attends qu'un truc, tu attends cette petite embrouille, pour telle ou telle raison, qui viendra mettre le feu aux poudres. Et finalement, c'est venu des gens de la licence qui se sentent écrasés par la nouvelle (sacro-sainte et magnifique) Université de Lorraine. Moi aussi, j'admets que je suis pas chaud pour laisser la partie culturelle de mes études au profit d'une masse informe et fade que sera cette magnifique licence info comm. Sérieux, j'aurais voulu ça, j'aurais galopé en IUT, je me serais pas tapé la fac (vu le bordel que c'est...). Moi aussi, je suis dégoûté que tout ce système se soit mis en place sans qu'ils aient consulté les élèves. Je suis dégoûté que les profs d'info comm aient cherché à se désolidariser de ceux de culture. Parce que ces derniers étaient les plus intéressants. Bien que leur cours ne touche pas à du concret, on est face à quelque chose d'intéressant. Qui en a quelque chose à secouer, sérieux, de voir les approches de la cybernétique au XXe siècle ? Qui a envie de se taper l'étude graphique d'un réseau internet ? Parce que faut pas se léser, la licence info comm', ça va principalement être ça. Et moi, j'ai pas envie. Bon, ça va, ça ne sera qu'un an (au mieux) parce que je n'envisage pas de master (pour l'instant). Mais quand même. C'est d'un cynisme ce qu'ils ont fait là. Nous la mettre profonde et dire qu'on vienne pas se plaindre, que c'était déjà prévu depuis longtemps. 

Au final, je vais vous laisser avec un morceau de huit minutes. Un hybride metal / jazz (avec un solo de saxo de malade) qui passe plutôt pas mal. Ca s'appelle Black Nerve, de Aenaon.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hannibal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact