Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 17:15

C'est lorsque tout va mal qu'on se rend compte que les roses de l'été sont souvent aussi noires que les charmes exalés dans nos trous de mémoire les Etats-Unis, ben ils se foutent bien de notre gueule. Au lieu de nous aider. Certes, ils l'ont déjà fait. Mais bon. Comme les Européens, et encore plus les Français, sont ingrats, ben voilà, quoi. Et qui voudrait de l'aide d'un Noir, sincèrement ? Les autres Noirs ? Ouais, d'accord. On a eu Jésus, ils ont Obama. Niveau martyr, c'est assez différent, en fait. Mais tu me diras, vaut mieux ressembler à Obama qu'à un Jésus Espagnol

"Génération perdue". J'trouve ça cool, moi. Faudra juste nous dire quand la partie de cache-cache s'achève, par contre. J'ai pas envie d'être perdu pendant vingt ans et me rendre compte que, quand on m'a retrouvé, ben y'a plus de boulot ni rien à faire. Ca fait genre "les aventuriers de l'Arche Perdue". Ou comme celle de Noé, oui, si tu veux. Non mais de toute façon, c'est fondé qu'on aura pas de boulot. Ou alors on galèrera pendant pas mal de temps pour en trouver. 

Putain. J'me rends compte que j'ai encore fait un article à tendance maniaco-dépressive. J'm'en veux tellement. A la base, je m'étais donné pour but de mettre un peu de joie de vivre dans vos vies, des trucs comme ça. Mais bon. Entre écouter Era et Manson, j'ai pas le temps, moi, pour des trucs joyeux. Et à la base, c'était, dans ma tête, un blog qui était sensé s'axer sur la politique, ce genre de trucs assez barbants dont personne n'a rien à secouer, mais un truc de malade, quoi mais apparemment, j'ai dû changer parce que vous n'aimiez pas. Et ça me convient amplement, je dois dire. Je m'éclate plus à faire des articles sur les chaudasses d'auto-stoppeuses (j'ai déjà mis bonnasses dans l'article, alors bon, je m'adapte). Ou alors l'article sur les mots de passe foireux. Que j'avais particulièrement aimé, au passage.

Non mais sérieusement. A un moment donné, faut arrêter, quoi. Les Etats-Unis s'accordent du crédit au niveau mondial alors que, je trouve, le bilan n'est pas très reluisant. La capture de Ben Laden ne se serait pas déroulée comme prévue (et comme racontée dans les médias), les mandats Bush minent encore le moral des Texans (on se demande comment un texan a eu aussi peu de jugeote et de savoir-faire. Moi, je crois savoir, mais bon), les gosses n'ont jamais été aussi dodus et aussi plein d'acides gras saturés (à un moment, faut dire les choses comme elles sont, quoi). 

Je vous demande, moi, miséricordieux bloggeur, de ne pas m'achever trop vite pour cet article raté. 


 
Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 17:50

"Et si le mariage préservait de l'alcoolisme ?" C'est en ces mots que Slate nous pond un article assez confus (mais faut dire aussi que, vu mon QI, je ne suis pas amené à comprendre beaucoup de choses, notamment les maths et les statistiques, ce qui est le cas ici, en même temps, je viens de m'apercevoir que c'était un article d'un site suisse, alors bon, je comprends, maintenant, pourquoi c'est si confus). Mais passons sur la facilité à lire cet article. A vrai dire, ce qui m'intéresse, c'est l'intitulé du truc (et aussi son contenu, mais légèrement moins, en fait).

On aurait tendance à dire que, non, le mariage ne préserve pas de l'alcoolisme. Suffit juste de regarder autour de nous pour s'en rendre compte. Quand tu vois Gérard, rouge comme le diable, le regard vitreux, le souffle court, la bidoche tombant au-dessus de sa ceinture, frottant presque le comptoir, tu te dis que sa femme l'a eu à l'usure et qu'il finira, un jour peut-être, par l'achever parce qu'elle l'empêche de prendre son calva à six heures trente (l'heure de l'apéro, bordel !). Ou quand tu vois Paulette, la tête dans le vague, la bouche dans la bouteille de Villageoise. T'es obligé d'avoir de la pitié pour ces gens. Mais non. T'en as pas. Ingrat. Tu les penses alcoolique, mais ils sont justes rongés par le poids des années et le mariage, qui s'auto-consumme dans l'alcool (c'est assez paradoxal, en fait, quand on y pense). 

Mais si, le mariage préserve de l'alcoolisme. Mais bon, c'est dommage de ruiner des années d'alcoolisme pour être bien avec quelqu'un que t'aime. Faudrait pouvoir être alcoolique ET amoureux. Mais apparemment non. En Suisse, ça marche pas. C'est comme aimer les montres et les coucous, le fromage et le chocolat. Tu peux pas mélanger les deux. De un parce que t'as l'air con avec ton coucou qui sort de ta montre toutes les heures (et ça fait gros, comme montre, et très moches, soyons francs), ou toutes les demi-heures si vraiment t'es colombophile (non, pas ça. Ca veut juste dire que t'aimes les oiseaux, ce terme) ou juste complètement maso. De deux, le comté (ou l'emmental) dans la fondue au chocolat, c'est vraiment gerbant. Ou de l'argent déclaré dans une banque Suisse. Ca se fait pas, faut respecter les coutumes, bordel. Quand tu vas en Allemagne, tu refuses la bière et le MacWurst ? Non. Bon. 

Mais le truc le plus drôle, c'est qu'ils te disent qu'une femme boit moins qu'un homme, mais finira, sur le long terme à boire plus. Peut-être parce que les femmes ont une durée de vie plus longue. Et je m'intéresserai pas au veuvage, au divorce, au célibat. Parce que le célibat, de toute façon, c'est sûr que, dès que tu peux, tu te mets misère. Alors bon.




Parce que Lemmy à l'harmonica, ça a pas de prix. Pour une pub de binouze française, en plus.

Et je vous mets la version longue qui vaut le détour. Je suppose que vous connaissez l'originale...

 
 
Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 17:15

Je m'étais résigné à me dire que le monde dans lequel nous vivons était, certes, pas très reluisant, mais quand même rattrapable. Ben je crois sincèrement m'être trompé. En lisant un article de Slate sur les paires de godasses. Oups, excusez-moi. Ravissantes paires d'escarpins et de talons aiguilles en tous genres. Plus classieux, ça va ? 

Non mais sérieusement. Appelons une paire de pompes une paire de pompes, quoi. D'accord, vous accordez les couleurs, tout ça tout ça. Mais pourquoi faire suer les gens quand vous avez des escarpins bordeaux avec un tailleur noir et un haut blanc. Sérieux, moi, j'ai une paire de Reebok noire, ça va avec tout. Surtout avec les jeans. Bon d'accord, ça va pas avec des shorts de sport. Mais bon. J'ai aussi une paire de Vans, que je traîne depuis trois ans maintenant. Peut-être même trois ans et demi. Tu vas hurler, toi, la petite matérialiste qui a, au bas mot, quatre cents paires de grolles. Mais des trucs classes, hein. Du genre Loboutin, Complices, Mephisto ou Burberry. Pas de Converse ni de Vans (alors que, quand t'avais quatorze piges, t'aimais bien, c'était confortable, ça faisait rebelle de pacotille), pas assez classe. Sauf que t'aimerais bien remonter sur ton skate, te prendre deux ou trois vautrades, histoire de déconner un peu, non ? Mais tu peux pas. Sandy te l'a bien fait comprendre. C'est des trucs de mecs, faut que t'oublies si tu veux devenir une dame "de la haute". Si tu veux être respectée sur ton physique et pas autre chose. 

Parce que c'est ça. Tout simplement. Une histoire de "j't'en mets plein la vue, cire mes pompes sans cracher dessus". Je savais que notre société était matérialiste au point de non-retour et tout le bordel. Mais là. En arriver à considérer les gens sur leurs chaussures. J'ai juste l'impression de nager en plein délire. Un incalculable nombre de fois, je me suis demandé comment on avait fait pour en arriver là. J'ai toujours pas la réponse, mais je commence à l'entrevoir. A force d'être tous moches et horriblement tristes intérieurement, on se rabat sur notre apparence (je sais pas si je dois m'exclure du lot ou pas, en fait) pour prouver que "Je vais bien tout va bien". 

Hé, Simon Doonan et Jean-Clément Nau. Une paire de pompes n'est pas faite que pour être classe. Elle est faite pour être agréable quand on marche avec. Et dans ce cas, mesdames, si vous voulez avoir la classe quand vous allez quelque part, d'accord, mettez des talons. Mais venez pas pleurez parce que ça vous fait trop mal et que vous avez des ampoules. 


 
Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 17:00

C'est l'histoire d'un prêtre qui disait, à qui voulait l'entendre, que les pédophiles sont des victimes de séducteurs en puissance. Les enfants. Ouais. C'est ce qu'affirme un prêtre américain, Benedict Groeschel. C'est sûr que, vu comme ça, ça change la donne. Qui dit que le petit Thomas, en tenue affriolante, n'a pas été se frotter méchament au prêtre sans défense ? Qui oserait remettre en cause la parole d'une victime d'un viol ? Sérieusement. Redescendons sur terre et incarcérons ces jeunes dévergondés sans morale. Ou alors, on pense tout de suite à la castration chimique et on n'en parle plus. Et offrons notre aide aux Soldats du Tout-Puissant pour qu'ils puissent se réinsérer dans la société et qu'ils n'aient plus peur des enfants. 

Bon, ceci dit, c'est normal qu'ils cherchent un axe de défense, les pauvres. Quand tu prends les cours de catéchisme, c'est pas pour te faire alpaguer par Nina et Tom en même temps, parce que, pour te trouver une identité sexuelle, c'est pas terrible. C'est trop dur psychologiquement. Non, toi, ce que tu veux, c'est insufler une nouvelle énergie à l'intérieur de ces petits corps (bon ok, c'est bizarrement tourné, mais vu le thème de l'article, vous ne me le reprocherez pas), leur apprendre l'Immaculée Conception, les joies de la crucifixion et du sado-masochisme, par là même, mais aussi la conception particulière des termes "Aimer son prochain" (oui, je pourrais en faire plein, des trucs foireux comme ça, oui).

Ceci dit, on peut se demander quand finit la pédophilie. 15 ans (majorité sexuelle) ou 18 (voire 21 ans) ? Non, parce que ça met des doutes dans la tête des gens, ça. Par exemple, Cindy, là. Elle a quatorze ans, mais elle en fait facile dix-sept. Elle montre une fausse carte d'identité qui prouve qu'elle a dix-huit ans. C'est bizarre qu'on s'intéresse encore au catéchisme, à cet âge, alors qu'on peut boire, fumer, faire des comas éthyliques, conduire en état d'ébriété sur des petites routes de campagnes sinueuses, découvrir les joies d'une grossesse non désirée avec une personne qu'on connaît à peine (comment ça, c'est le cas avec les prêtres ? Je ne vous permets pas, ce sont des victimes, je vous rappelle), mais bon... Elle s'habille comme une petite traînée dévergondée/fille de mauvaise vie/ fille de joie, qu'est-on sensé faire alors ? Lui dire non et la frustrer, ou sombrer dans le péché et lui permettre une ouverture vers un monde plus beau, plus grand, plus brillant (heu ouais, bon, okay) ? Tiens, d'ailleurs. On s'est jamais demandé à quel âge Marie avait eu Jésus. Si ça se trouve, on va devoir faire une descente de flics chez Dieu pour l'incarcérer sous motif d'abus de pouvoir pour obtention de faveur sexuelle (ce qui n'aura servi à rie, d'ailleurs, puisqu'il n'en aura eu aucun plaisir), et là, on comprendra que la pédophilie, ben c'était une volonté de Dieu, une sorte de vengeance. Moi, je m'arrête là, sinon, je vais avoir des problèmes avec les catholiques et la police (bien que ces derniers soient les moins méchants). 


boom-pregnant.jpg 

Bon, d'accord, c'est un peu païen, comme image, mais pour avoir des trucs plus précis, testez donc youporn. Ou, si vous êtes de la vieille école, y'a encore Playboy qui sort tous les mois. 

Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 17:25

Y'aurait des gens qui voudraient faire exploser une sorte de "bombe nucléaire environnementale". Vous remarquerez que ces termes sont quand même fortement paradoxaux. Des scientifiques américains veulent pulvériser du soufre pour faire refroidir l'atmosphère. Ouais, comme les volcans. Vous me direz, c'est pas con, comme idée, hein. Le seul truc c'est que ces types n'ont juste pas intérêt à foirer leur dosage. J'ai pas envie de souffrir à cause du soufre, moi (mmmhh, oubliez donc ça). 

Non mais plus sérieusement. Ils ont intérêt à doser au poil de cul près, quoi. Sinon, ça sent la destruction de pas mal de choses vivantes sur Terre. Je pense notamment aux organismes les plus fragiles, comme les enfants ou les vieux les espèces ayant déjà des insuffisances respiratoires avérées, comme Dark Vador. Parce qu'on a déjà vu ce que ça a donné quand les dinosaures (et plus particulièrement le dinopoule) se sont pris une météorite sur le coin de la tête. Bah il restait plus rien. Seuls les petits animaux plus malins que les dinosaures (les poules, donc) ont survécu. A mon avis, et vu comment le genre humain est con quand il pense en masse, bah on est dans une sacrée merde (oui, je le dis comme ça parce que c'est ça). Et là, c'est pas un petit rhume qu'on risque. C'est carrément une grosse bronchite bien mortelle. 

Les avions sans pilote seraient préférés aux pipelines aériens. Je comprends ce point de vue, quoi. Qui aurait envie de se taper une montée dans les sphères pour aller réparer la fuite de soufre ? Qui aurait envie de se taper vingt bornes pour voir où est le misérable boulon qui a sauté ? Qui aurait envie d'aller pourir un pipeline de vingt kilomètres de long à je sais pas combien de kilomètres de haut pour aller siphonner quelques litres de soufre (surtout que personne n'utilise de soufre, et c'est dégueulasse à siphonner, en plus) ?

Ou alors on met un immense drap humide tout autour de la planète et le problème est réglé. Mais bon, il faut un drap vraiment fin, pour qu'on puisse continuer à avoir de la lumière, et donc, pouvoir respirer. Mais le truc de cette réduction de gaz à effet de serre, c'est que ça va enfin libérer tout le monde du poids du protocole de Kyoto. Et on pourra se remettre à polluer autant qu'on veut. Surtout les gros américains, dans leurs gros Hummer. 


dark-vador.jpg 

Branché sur respirateur artificiel, on ferait tous le même bruit que lui. On appelerait tous nos gosses Luke, juste pour se marrer. Un peu. 

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:26

"Hé Manu, tu descends ?" C'est en ces mots que Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, aurait été interpellé à Marseille. Mais très peu de gens ont entendu sa réponse qui aurait été un fleuri-Mérogis "J'descends, j'te mets un coup de boule". Voilà pour les faits. 

Non mais sérieux. Pourquoi vouloir envoyer l'armée à Marseille ? Les dealers se règlent très bien leurs comptes eux-mêmes, pas besoin de mettre des gradés à chaque coin de rue. Non et sérieux. Si on colle des militaires là-haut, ça va faire comme à Toulouse, y'aura toutes les caméras braquées sur un HLM. Tu parles d'une pub, toi. Ceci dit, si ça finit bien, ça peut être pas mal. Et là, on verra Manu arriver en fendant la foule de ses bras musclés, dans son magnifique et immaculé costume blanc (et, non, il ne va pas à un mariage. C'est bien la première fois qu'on verra un enterrement en blanc. Surtout pour enterrer des dealers de coke. J'dis ça j'dis rien) et se préparer à l'allocution de sa vie, qu'il démarera une larme à l'oeil, le poing sur le coeur et une trace blanche sous la narine. 

Je rejoins le PS sur cette décision courageuse. Ils ont préféré laisser faire la sélection naturelle au sein de l'espèce des dealers plutôt que d'intervenir et de chambouler un écosystème déjà fragile (comme ils l'ont fait au sein de l'espèce des travailleurs en passant aux trente-cinq heures, ce qui les a rendu plus fainéant, mais plus apte à gueuler après le patronnat). Parce que les individus de cette espèce se comptent en nombre limité (grosso modo dix millions sur toute la France. Oui, ce chiffre vient de moi) et qu'ils sont descendus ou capturés en très grand nombre. Laissez donc faire la sélection naturelle, ça fera pas de mal. Ou alors vous faites un délire à la Battle Royale. On envoie trente dealers sur une île, avec des armes aussi variées que possible (de l'oreiller à la kalachnikov, cette arme n'étant présente qu'une fois, pour limiter les morts trop rapides). Et leur mettre des colliers électroniques, le premier qui sniffe, qui roule ou qui se pique se fait exploser la tête. 

Vous vouliez une solution ? En voici une. Certainement pas la meilleure, mais celle qui permettra une gigantesque audience à TF1 (ou à Canal+, puisque c'est pas assez intellectuel pour France 3). Et, pour corser la bataille féroce, autoriser au dernier survivant le droit de dealer sans pouvoir être inquiété par l'Etat, et même le droit d'avoir des gardes du corps pour dissuader les autres de venir te fumer à coup de kalach'. Et tous les six mois, tu en renvoies sur une île, dont le dernier gagnant pour permettre une renouvellement efficace et contrôlé de l'espèce. Méthode qui permet aussi de désengorger les prisons, les centres pour mineurs et les cellules de garde à vue.


BR-Garde.JPG 

Repost 0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:50

Oui, j'aime mon jeu de mots dans le titre, oui !

"Les hommes préfèrent les grosses". Ca me fait penser à ce film avec Jack Black, L'Amour Extra Large. Ce film où le perso principal, incarné par Jack Black, donc, est odieux envers les femmes bien en chaires. Tout ça à cause de son père. Et il finit envoûté par un type chelou qui lui fait voir

Donc c'est sans doute ça, la clé d'une harmonie parfaite entre les gros et les maigres, les petits et les grands, les cons et les cons (car un con ne supporte pas les autres con, qu'il trouve plus cons que lui. Donc on est certainement tous cons et on s'en rend pas compte, parce que les autres le sont plus que nous. Et là, vous allez me dire que je suis con et que vous ne me supportez pas. CQFD), les gens normaux et ceux qui ont le SWAG. J'ai voulu barrer ça, mais pour mettre quoi ? 

Tiens, moi, par exemple. J'ai rien contre les moches. Il suffit juste que je marche dans la rue avec une vitre sans thym tain posée sur le visage, les gens ont leur propre reflet dans la tête, et comme ils se trouvent moches, ils viennent pas me parler (ceci ne marche que dans l'hypothèse où, ces mêmes gens n'ont pas de miroirs chez eux). J'ai rien non plus contre les cons. Généralement, tout ce qu'ils veulent, c'est de l'argent pour "prendre le train". Ouais, genre. Déjà. Quand tu prends le train avec un caddie, t'as l'air suspect. Quand tu pues l'alcool à quarante-deux kilomètres et huit cent cinquante-deux mètres, là, c'est encore plus suspect. Donc tu me dis que c'est pour t'acheter ta Villageoise en bouteille plastique d'un litre ou ta 8.6 en canette dégueulasse. Quand ton chien respire avec un assistant qu'il traîne sur des petites roulettes, et le truc est tellement lourd que t'as pas besoin de le tenir en laisse. Mais pas le train. Stop, à la fin !

"Pour déstresser, les hommes préfèrent-ils vraiment les rondes ?" Ouais. D'abord parce que, quand t'as pas de balle anti-stress, c'est bien pratique quand tous les gens te font chier dans les bouchons, quand ta tire est en panne sur le périph, quand ta belle-mère vient manger chez toi alors que t'as rien prévu, que t'es affalé en mode "grosse larve, sweat et bibine" devant Secret Story (c'est surtout ce dernier point qui me choque). Non, je n'irais pas jusue "punching-ball". Un peu de respect. Tu peux être gros et savoir renvoyer les coups. Et généralement, c'est à ce moment que tu prends cher. Quand tu te prends un bras de vingt kilos dans la face. Et c'est pratique, aussi, quand tu te retrouves sur une île déserte ou dans un endroit infesté de zombies. T'es quitte de mourir le premier et, à mon avis, t'as le temps d'échaffauder un plan avant qu'ils n'aient fini leur petit quatre heures. Et, sur l'île déserte, ben t'es sûr de pas mourir le premier, étant habitué à ne jamais manger. Bon, après, c'est le cannibalisme qui te pend au nez. Mais bon, la survie, ça n'a pas de prix.

Je dis ça, je dis rien, hein, vu comment je suis gras et con, hein !


amour-extra-large-2001-05-g.jpg 

Repost 0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 17:25

A Taïwan, les hommes ne savent pas pisser. C'est, en gros, par cette sentence que le ministre de l'environnement fait ses sorties (vous me direz, on a eu Montebourg qui défendait le nucléaire avant-hier, alors bon...). Efficace parce que ça fait le buzz. Une utilité à revoir, comme tous les bons buzz, en fait. En effet, ce ministre de l'écologie veut que les hommes pissent assis. Pas dans ces termes, bien sûr, mais bon. Il aurait été Ministre chargé de la propreté et des conditions de salubrité dans les toilettes publics, là, ça aurait tenu, mais là, j'ai beau chercher, je vois pas. 

A moins que la position "debout" ne rende ton urine plus riche en sulfates et en truc mauvais pour la nature qu'on peut pas comprendre, nous, humains, ben cette proposition est minable, voilà tout. Parce que, disons ce qui est vraiment. Les toilettes publics seraient propres, les dames-pipi n'auraient plus de boulot, on emploirai moins de techniciens de surfaces (parce que, dire femme/homme de ménage, ça fait genre on les rabaisse, mais non, en fait). On pourrait trouver d'autres lois, comme ça, pour faire passer des trucs stupides.

- Créer des emballages mangeables pour ne plus jeter (et par là même, arrêter de fabriquer des sacs poubelles en plastique qui coûtent cher et qui sont pas bios).

- Utiliser du savon sec trois fois par semaine pour prendre sa douche pour économiser l'eau (et pour pouvoir prendre des douches plus longues deux fois par semaine). Une douche par jour étant le maximum, pour économiser le savon.

- Mettre des lampes halogènes sur le bord des routes pour créer des ambiances et pouvoir régler la luminosité quand on veut (je vous explique pas l'importance environnementale de cette idée, ça serait trop long). En mettre un tous les dix mètres, comme ça, les gens n'utiliseraient plus leurs phares et on ferait des économies d'essence.

- Obliger le président de la République à prendre le train pour ses déplacements en France, le métro pour aller sur Paris, le TGV pour aller en Europe, le ferry pour aller ailleurs (ou la compagnie low-cost, mais en deuxième classe, hein, sinon, ça revient cher)

- Obliger les ministres de gauche qui ont signé un pacte de sang avec les écologistes pour qu'ils gagnent contre Satanas à dire que "le nucléaire, c'est l'avenir" pour que leur gourou perde onze points en cent jours et que la droite puisse se repaître de sa pseudo-victoire (bon d'accord, ça, ça tient pas). Oh, wait...

- Obliger les financiers à manger des amandes pour qu'ils aient meilleur goût quand le peuple les fera frire pour abus de pouvoir.

- Obliger les femmes à uriner debout pour qu'elles se rendent compte que c'est pas si facile de viser la cuvette quand t'es bourré.

 
urinoirs.jpg 

La symbolique est... spéciale. 

Repost 0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 17:40

C'est marrant parce que, même en étant en week-end chez le poto, j'ai réussi à savoir que LE Johnny avait eu une crise de tachycardie. Une tachycardie, c'est quoi ? C'est juste que ton coeur, il bat plus vite que la norme autorisée par la législation européenne vitesse que t'as d'habitude. Alors, vous me demanderez "Mais mec, c'est quoi le problème alors ?" Et je vous répondrai "Le problème, tu vois, c'est que, quand Johnny fait une banale crise de tach' (ouais, plus classe), qui, au demeurant, arrive à tout le monde, et que, quand t'as des musiciens de talent qui y passent, bah ça fait quasiment gros blanc. Y'a Jon Lord qui est mort y'a pas longtemps. T'étais pas au courant ? Ben tu vois, tu confirmes ce que je viens de dire. Tu peux me rappeller les dates de mort des deux membres des Pink Floyd ? Non plus ? T'es mauvais, that's all. Ou pas. Tu t'intéresses à rien. Tu prends ce qu'on te donne". 

Voilà, en gros, ce que je reproche à notre système médiatique présentement en place. A force de répéter qu'on doit laisser au spectateur se faire sa propre raison sur telle ou telle question, on finit par lui donner le choix entre le reportage qui concerne Brigitte et Michou (on l'appelle comme ça, car il ressemble grave à son idole, en fait), qui ont décidé de se barrer dans le trou du cul du monde faire le tour de France en camping-car. Et là, on va vous vanter les bienfaits d'un voyage. Et dans le reportage d'après, on le pousse à croire que le pétrole, ben c'est de plus en plus rare et que dans quarante ans, y'en aura plus. J'sais pas, moi. Faites encore plus ridicule. Genre le dernier tweet de Morano ou le dernier statut Facebook de Mickaël Vendetta. Parce qu'à ce rythme là, ça sera ça, l'info. Ce que fera le dernier bouffon sur Facebook pourra être considéré comme un scoop. Du genre "Oh putain, [insert name] a laissé le velux de sa chambre ouvert alors qu'il pleuvait". Vas-y. Paye ton info. Je caricature, mais je sens que ça va devenir presque aussi risible.

Ce que je reproche aussi, à la télé aujourd'hui, c'est de mettre au-dessus du lot le truc vendeur (on va pas leur reprocher, c'est avec ça qu'ils bouffent). Moi qui suis un ardent défenseur de la création musicale, et artistique en générale, en fait, je comprends pas. On parle trop de ces bouffons qui font de la musique avec deux bandes, des paroles de merde, ouais, je le dis, j'ai un exemple ici. Je me rappelerai toujours de cet article que j'avais posté sur mon premier blog, pour la mort de Richard Wright, claviériste de génie des Pink Floyd, mort en Septembre 2008, quand la plupart des gens me demandaient qui était ce type. J'en avais la nausée.

Bref, tout ça pour dire que la mort de Johnny serait pas une grosse perte (de mon point de vue de musicien et de type qui croit s'y connaître en musique, en fait. Et je sais que quand je dis "perte", je vais me prendre des huées et des claques dans la gueule). Si on se met à pleurer les interprètes, j'ai envie de vous dire qu'on n'en finira jamais. Par contre, quand Goldman passera l'arme à gauche, ou Gaëtan Roussel (même si mon esprit a remis un peu d'ordre dans ma version de composition que je me fais de ce type depuis le début de sa carrière solo), là, vous pourrez pleurer que vos interprètes pour sortent de la musique a faire pleurer un sourd. Parce que j'aimerais voir une compo (paroles + musique) de votre Prêtre Hallyday.

 
e7cdf944.jpg

Pour mon anniversaire, je veux ça, comme poster. Histoire de pouvoir me dire que, non, je peux définitvement pas m'intégrer à vos modes de pensée préfabriqués. Peu m'importe ce que les autres peuvent me dire. 

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 20:45

Les coyotes sont fanatiques de golf. Sérieux. Les coyotes canadiens, en plus. C'est sûr qu'en Australie, c'est un peu chaud de faire du golf dans le sable (bah oui, tout le monde sait que l'Australie est un désert géant, en fait). 
Et là, je pense à la seule chose sensée qui est capable de venir avec ce genre de conneries : l'offensive contre le Bip-Bip est enfin relancée. En effet, c'est en s'infiltrant sur un "green" (avec un accent bobo-bourgeois) que les sbires de Vil Coyote ont relancé la fameuse "recherche au Bip-Bip". Le truc qui dure depuis 1949, en fait.

Mais genre. Sur un terrain de golf. Le seul truc où tu feras peur à personne, les gens étant tellement concentré sur la minuscule balle blanche au-dessus d'un terrain vert. Sinon, un instant de déconcentration et tu sais pas pourquoi le mec il rage et envoie son club dans la tête du caddie (le mec un peu comparable à un gond de porte dans une maison japonaise, en fait) qui devra le remercier, tout de même, de sa bonté et de sa générosité.

Là, les coyotes sont venus bouffer les câbles de caméra (du tournoi de golf pour dames). En même temps, je les comprends un peu, les pauvres. Si y'a des gens qui filment, y'aura sûrement des preuves du massacre que tu viens de commettre, c'est un peu gênant, surtout si c'est pas toi qui filme pour mettre sur internet le dépeçage et le viol d'un chinois. Donc vaut mieux assurer le coup en grignotant les fils et après, seulement, aller grignoter les filles (ouais, bon, d'accord, c'est léger comme vanne). Après, comme chopper du Bip-Bip, c'est chiant, je les comprends, qu'ils se rabattent sur des cibles moins vivaces, comme des golfeuses (qui osera me dire qu'il a déjà vu une golfeuse courir ?) ou leurs caddies (bah ouais, qu'ils servent à quelque chose, quoi). Mais s'attaquer aux balles ou aux câbles de fibre optique, ça c'est moche. Parce que le câble n'a aucune chance de se défendre (et en plus, il peut te mettre un jeton si tu mords dedans) et que la balle ne peut fuir que si on lui tape dedans.

Par contre, j'espère que les objets présents sur le parcours étaient des objets ACME, sinon, y'a des chances pour que le plan d'attaque se révèle bon et qu'ils aillent se taper un Bip-Bip à la broche très prochainement. Non, c'est vrai. Il suffit de cacher les marques avec des trucs bidons et d'écrire en gros ACME pour que le Coyote se fasse prendre à son propre piège. Et paraît aussi que des alligators ont fait la même chose avec des micros (s'ils étaient 427, c'est pas loin d'être une armée venue des Enfers). En même temps, quelle idée de laisser des micros le long du fleuve ? Les Pigmés et les Primitifs auraient pu les voler pour en faire des lances (ouais, j'ai tenté de faire un Morano Fact, mais c'est dur).

the_road_runner.jpg

 

Repost 0

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact