Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 20:40

Le maire de Bugarach (mais si, vous savez, cette petite commune présumée pouvoir TOUS vous sauver de la fin du monde) a décidé de faire interdire l'accès à son pic. Sans aucun mauvais jeu de mots, bien évidemment. Parce que le pic de Bugarach, c'est un peu comme Avast. Tout le monde connaît ses soit-disant propriétés, mais personne ne l'a jamais vu fonctionner. Seuls quelques rares individus remplacent le fameux "La base de données a été mise à jour" et te disent que, oui, c'est bien capable de faire quelque chose. 

Non mais de toute façon, croire qu'un pic te protégera de la fin du monde, c'est complètement con. C'est comme croire que pour empêcher un truc de trop cuire au micro-onde, on le met dans une boîte en ferraille. Ca fera plus de mal que de bien. Non, le truc qu'il aurait fallu, c'est les laisser construire un abri souterrain. Et faire comme les Allemands en 1961, les bétonner en une seule nuit. Là, ça aurait marqué les esprits et tout le monde aurait bien vu que non, Bugarach n'était pas un endroit sûr. Bon, évidemment, c'est la survie de personne qui est en jeu. Mais bon, les illuminés de Bugarach, c'est qu'ils n'ont plus rien à perdre, s'ils sont là, quoi.

Enfin moi je dis ça, mais bon. Les gens croient en ce qu'ils veulent. Y'en a qui disent qu'on va tous clamser. Soit, c'est leur choix. Moi, je pense que Dieu aura le sens de l'humour et fera juste en sorte pour que les gens qui sont déjà sur le pic de Bugarach se prenne un truc sur la gueule. Du genre une météorite ou un coup de tonnerre. Mais Dieu ne peut pas laisser la connerie perpétrer comme ça. Il s'est déjà vengé des sorties douteuses de Christine Boutin en envoyant un séisme et une inondation, alors il peut bien faire quelque chose pour les illuminés de Bugarach.

Je comprends que le maire veuille interdire l'accès. Imagine tu te retrouves avec un Woodstock géant, sans musique, sur le pic de ton bled. Non, je rage, moi. 


7642259740_le-village-de-bugarach-refuge-pour-echapper-a-la.jpg 

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 18:00

Le Pape Benoît XVI va arriver sur Twitter. On va lever deux trois doutes avant, quand même. Déjà, le préparer à la possibilité de voir des photos de lesbiennes tourner en TT, qui se roulent des galloches devant de vieilles puritaines outrées et honteuses. On devrait lui dire, aussi, que non, il ne pourra pas prendre contact direct avec Dieu. Comment dire... On le cherche, pourtant, son Twitter, au type là-haut. Mais bon, il camoufle super bien son IP.

Et faudra lui dire, aussi, à Benoît Croix Vé Bâton, que, même s'il utilise une tablette, ça fera pas de lui le porteur de la voix de Dieu sur Terre. Et que l'iPhone, c'est pas, avec sa taille réduite, un évangile portable. Mais il trouve quand même que la Bible en livre numérique, c'est un peu priceless, quoi. Bah ouais. Mais c'est bien, on peut zoomer, on peut modifier les contrastes, et tout. 

Par contre, le type qui a dit à B16 que youporn, c'était la vie de Marie en image, il s'est fait giclé du Vatican. Vatileaks, j'y crois pas trop, moi... Ou alors le mec en avait vraiment marre d'être sous abstinence, il a fait un truc de bâtard pour se faire dégager.

Bah tiens. Il va venir rajouter son grain de sable au mariage gay, encore, je suis sûr. Du genre "C'est pas propre. Vive #UnPapaUneMamanUnCuré".

AVT_Pape-Benoit-XVI_9655.jpeg

Ce genre de personne qui finira par faire sa messe en 140 caractères. Et qui reprendra la Bible en autant de caractère par versets. Un truc bien short, quoi !

 

Repost 0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 19:00

MSN va disparaître. Avec lui, tout un pan de ma jeunesse. Comme l'a remarqué un twitto, c'est pas tant une douleur lancinante au fond de mon être, mais une douce nostalgie qui me fait dire "Jeune et con"... et capable du pire pour avoir le meilleur sur sa vie. Cet article, plein de nostalgie et de regard condescendant sur les êtres ayant utilisé ce "pré-réseau social", ne peut être pleinement compris que par ces mêmes êtres qui ont usé et abusé des fonctionnalités, certes intéressantes (au moins un peu) du fameaux MSN Messenger.

Oui, car, pour ceux qui sont nés après 2000, vous êtes, me semble-t-il, trop jeunes pour avoir connu MSN à son âge d'or (et donc lire mon blog en ce moment, CQFD...). A savoir entre 2005 et 2010. Cet âge d'or qui te faisait croire que tout était possible, que tu pouvais envoyer des trucs impunéments à tes potes alors qu'ils n'étaient même pas connectés (ça, c'était la révolution : les messages différés. Ce genre de truc qui te change la vie quand tu trouve une putain de vidéo et que t'as peur de pas la retrouver, à l'époque où Youtube ne permettait pas la fonction "favoris" ou même les playlists (loin, loin, je vous dis !), en fait). Tout plein d'inventions plus géniales les unes que les autres ont permis l'expansion de ce réseau social avant l'heure de gloires des mastodontes que sont devenus Facebook, Twitter et Skype (racheté par Microsoft, en remplaçant de MSN, donc). Renommé Windows Live Messenger, les français (au moins) sont réticents et continuent leur appellation fétiche "MSN" (désuette mais tellement symbolique pour toute une génération). Parce que, comprenez-nous. Nous étions la première génération à accéder à ce vaste monde qu'est Internet sans avoir à se poser de questions. Alors, dialoguer en direct avec ses potes qui étaient loin (ceux qu'on rencontrait en colo), c'était bien pratique.

Je me rappelle encore de cette période, où tout fier, j'étais l'un des premiers à avoir MSN dans mon école (en 2003, donc). Cette fierté de demander aux autres s'ils avaient un ordi. Si oui, leur demander s'ils avaient une connexion internet (je vous parle d'une époque où les modems grésillaient quand ils se connectaient, qu'il fallait se déconnecter si les parents voulaient passer un coup de fil, et si on le déconnectait pas, on se faisait démolir parcequ'il n'y avait pas encore l'illimité à cette époque) et enfin, la fameuse question-Graal "Est-ce que t'as MSN ?", demandée avec cette pointe d'hésitation et de crainte d'avoir la réponse "C'est quoi ça ?".

MSN est surtout connu pour ses facéties en tous genres. Déjà, la typographie. Y'aurait pas eu MSN, on ne se serait jamais retrouvé à considérer le Comic Sans MS comme une police (sérieusement, à part pour des invits de cirque, je vois pas, quoi). Le complot est là : mettre cette police en deuxième position (après le banal Times New Roman) pour que les gens se mettent à voir de l'originalité dans cette horreur (originalité qui deviendra, malheuresement, banale). Le Comic Sans MS, pour ceux qui auraient (voulu) oublié(er), c'est ça : -"Coucou, ça va ?" -"Oui, et toi ?" -"Bien. Quoi de neuf ?" -"Pas grand chose, et toi ?" -"Pareil".  Voilà à quoi ressemble cette fameuse police de caractères. Au début, c'est original. A la fin, ça donne des envies de meurtres. C'est encore pire quand on peut faire ce genre de trucs : "Salut, comment tu vas ?" Pas besoin de vous dire que c'est comme si quelqu'un vous violait visuellement. Et vous avez vu, plus haut, à quoi ressemblait nos conversations sur MSN, fût un temps où on squattait les bancs du collège. 

Ensuite, les mecs de Windows ont eu la bonne idée de balancer ce qu'on pourrait appeler un "MSN Market". Un genre de site où tu pouvais t'acheter des photos de profil, des émoticônes, des  "clins d'oeil" (pour les anciens neophytes amnésiques, les énormes émoticônes qui s'animaient et qui te pourissaient tout ton écran pendant quinze bonnes secondes, où t'étais paralysé par la peur de voir ce genre de trucs), qui remplaçaient un peu tout et n'importe quoi (de l'émoticône de base à un amical "Salut ça va ?") et qui faisait dire à celui qui venait te parler "J'm'ennuie un peu, alors je viens là, histoire de combler un manque". Sur ce même MSN "Market", on trouvait aussi des fonds d'écran de conversation animés (ce truc super utile que tu pouvais PARTAGER avec celui qui était en train de "converser" avec toi). Le fameux, aussi, "messenger plus". Ce truc inutile mais tellement important (je sais plus pourquoi) pour les gens, à l'époque.

Je me souviens, encore plus, des fameux "wizz". Cette fonction qui disait "emmerde tes amis, leur dis pas bonjour, ils sauront très vite que t'as rien à faire", et, soit se déconnecteront, soit te diront purement et simplement d'arrêter de les faires chier. 

C'était marrant, aussi, à l'époque de changer de statut tous les quatre jours et chercher les trucs pertinents à mettre pour que les gens vous reconnaissent, et rient, au moins une fois à des statuts un peu cons du genre "Presque mort, mais pas encore battu par ses parents", sous de jolis couleurs chatoyantes, accompagné d'une photo de profil de votre chat ou d'un caillou (un beau caillou, en photo sur le "MSN Market", t'as craqué, c'est comme ça). Avec, pour aider (et ajouter un contexte), les messages personnels (qui pouvaient être remplacés par un morceau, x ou y, écouté sous une version du Windows Media Player (du old, donc) ou un autre truc qui lisait ta musique, mais pour iTunes, c'était la grosse misère d'installer le plug-in), qui amenait parfois à des clashs sur l'utilité d'écouter telle ou telle musique, qui finissait en "De toute façon, je te bloque, t'es trop con(ne), tu veux rien comprendre" -" Bah c'est pas plus mal, je faisais ça juste pour te caser avec [insérer un nom], mais quand il (elle) va voir que t'es trop con(ne), tu pourras t'en prendre qu'à toi". Finalement, Facebook, n'a rien inventé. Mark, petit joueur.

Et tellement plein d'autres fonctionnalités, aussi. Ce genre de trus désuets, mais tellement importants psychologiquement. Comme la webcam (où les bugs qui duraient plus de dix secondes avaient le droit à un "je me déco, je me reco après, si ça marche pas, on abandonne").




Quelque chose de ce genre là, quoi.
 
Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 21:30

Les gens se pâment en apprenant qu'il y aura une taxe sur le Nutella (le truc préféré des enfants, et même des enfants devnus grands). Ceci dit, à part sur les crêpes et le dimanche matin dans le croissant, j'en mange pas, donc je vais pas crier au scandale (pour le tabac, c'est autre chose, par contre). Bon, je comprends les gens, hein. Besoin de leurs deux tartines de Nutella le matin, leur verre de jus d'orange et un bol de lait pour démarrer la journée. Sinon, c'est ce genre de personne qui tire une gueule de six pieds de long (dans laquelle on peut enterrer un corps, donc), et qui est partie pour couiner toute la journée qu'elle va mal. 

Parce que Nutella, c'est plein de bonnes vitamines, "plein de bonnes choses qu'on peut pas comprendre, nous, humains" (vous aurez remarqué la facilité avec laquelle je cite Les Nuls), plein de trucs dont on ne connaît pas le nom. Cependant, on sait tous très bien (oui, même toi avec la main dans le pot) qu'il n'y a quasiment pas de noisette et de chocolat dedans. Au pire, quelques grammes par pot, et encore... Et là, je vous voir venir, la faucille et le marteau dans les mains en me traitant de vendu à une pâte à tartiner X ou Y (déjà que c'est hyper laid, la conception de "pâte à tartiner". Ca sonne hyper mal, c'est méga moche). Eh bah non, même pas. Sincèrement... Et leur argument, là "Nutella, c'est plein de bonnes choses pour te permettre d'avancer et de grandir". "Plein de bonnes choses" ? Sérieux ? Attends... J'suis sûr qu'y'a des acides gras saturés pas bons pour ton coeur, des tonnes de sucres hyper mauvais pour ton diabète. Et je suis sûr que niveau calorique, c'est comme s'avaler une bonne grosse cuillère d'huile. 

Et l'essentiel de cette mesure, c'est de taxer l'huile de palme, un truc hyper dégueu, produit en énorme quantité parce que c'est vraiment pas cher et que ça remplace à peu près tout ce qui est matière grasse. Donc, s'ils font ça, c'est pour votre santé avant tout. C'est sûr que trois-cent pourcents, ça peut paraître beaucoup comme ça... Mais en regardant certains chiffres, on s'aperçoit que la hausse ne sera que de... six centimes pour les pots d'un kilo. Hé oui. Vraiment pas grand chose, quoi (quand on considère qu'on augmente le tabac de plus de quarante-cinq centimes à chaque fois). Cette augmentation de l'huile de palme (partout, pas que pour le Nutella) vise surtout les fabricants à changer leurs recettes et leur mode de production. 

Alors, c'est qui, les grand baisés des taxes sous Hollande ? Fumeurs ou goinfres ? Faites vos jeux, rien ne va plus !


 
Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 21:37

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/11/05/eureka-les-quinze-inventions-du-futur/

Voilà le lien source. 

A mon tour de proposer des inventions.

- Le collier électrique pour personnes influentes et qui contrôlent (presque) tout. Quand on verra Nadine Morano à la télé, on pourra, à faible dose, lui envoyer des décharges électriques, à chaque connerie qui sortie de son gosier. Le risque de mort n'est donc pas à oublier, ça serait dommage de perdre Nadine, mine de rien. Le meilleur élément comique de la France après Franck Dubosc, Anne Roumanoff et Arthur.

- Le laser changeur de couleur de peau. Juste pour faire subir à Copé ce qu'il mérite : devenir un rom. Ah bah oui mais non, ça marche pas, son père l'était déjà. Bon bah on le changera en musulman, on lui mettra un pain au chocolat et on le collera devant une mosquée pendant le Ramadan

- Des postes dans les voitures qui explosent automatiquement dès que les basses dépassent les 410 bpm/s. Exit, donc, l'électro à fond et le rap de merde qui coule à flot dans les bagnoles.

- Un truc qui corrigera les fautes d'orthographe de tous les gens. Ah bah ouais, nan, oubliez, ça existe déjà. Le dictionnaire. 

- Une puce électronique, implantée directement dans le cerveau qui fera avoir un avis critique sur à peu près tout. Du but de la présence de l'Homme sur Terre et de sa place dans l'univers en passant par la capacité à zapper de chaîne quand on tombe sur les Ch'tis à Mykonos (des consanguins chez les homos, traduction littérale) ou lorsqu'on regarde Le Grand Journal.

- L'eau en poudre. A mélanger avec... Non rien.

- La bière sans alcool, pour Sam, "qui conduit et qui ne boit pas". Sauf que de la bière sans alcool, c'est pour les lopettes. Alors Sam tournera au coca, en expliquant qu'il conduit et qu'il ramènera ses potes cadavres en vie chez eux.

- Le détecteur de cons... pour avoir en permanence un horrible "BIIIIIIIIP" au fond du crâne, non, en fait.

- Si vous en voyez d'autres, laissez un commentaire, bande de ... [insérer mot de votre choix] 

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 17:32

Ah ! Il ne manquait plus qu'eux pour avoir un samedi vraiment miteux ! Les prêtres catholiques montent enfin au créneau et décident d'avoir une opinion autre que "Le Christ, c'est le Bien" et "Tous les athées sont des supôts de Satan". Mais faut voir la tête de l'opinion, quoi. Alors, bon. Je veux pas être langue de pute, hein, loin de moi l'idée. Mais juste que s'ils pouvaient éviter de nous ressortir les arguments de Christine Boutin qu'elle a congelé en vue d'une fécondation in-vitro (ahhhh ! BLASPHEME !) des esprits français (ce qu'elle aurait dû faire après avoir gagné largement la présidentielle de 2012, mais bon...), elle les a sorti la semaine dernière avec ses Boyz déguisés en oiseau en lycra avec des ailes vertes et roses qui semblaient plus faire un coming-out qu'une manif' pour #UnPapaUneMaman... Mais bon. 

Et que v'là qu'André Vingt-Trois (il fantasme en se croyant déjà pape, avec ce nom de famille), archevêque à Paname City, décide de faire une sortie hasardeuse sur le mariage homosexuel qu'il qualifie de... attention, c'est fort pour un catholique... "supercherie". Oui, un catholique qui parle du mariage homosexuel comme d'une supercherie, c'est risible. Parce que niveau "supercheries", les catholiques sont balèzes. Nous faire croire que les prêtres ne sont pas des pédophiles, que ce sont les enfants qui les harcèlent pour avoir des rapports sexuels, j'y crois moyen, mais bon. Dire aussi que "un enfant après un viol, ça reste un cadeau de Dieu" (dixit le prêtre qui a engrossé une quinzaine de nanas, sans leur consentement, évidemment. Sinon, c'est plus drôle, comme truc). Tout le cynisme et l'hypocrisie est là. Se battre contre l'avortement et engrosser des nanas qui demandent rien. "Aimer son prochain" et en mettre plein à des gosses de douze ans (même en enlevant les mots choquants, ça le reste, en fait, mais soit), se battre contre le mariage gay et aborder des petits enfants de huit ans... Sacrés prêtres, quand même.

Et la Bible. Parlons-en, de la Bible, cette vaste blague, aussi. Ou la "supercherie" puissance mille. Déjà, on va commencer par le plus gros : pourquoi l'Immaculée Conception ? Pourquoi avoir inventé un truc aussi énorme que même DSK a pas trouvé plus gros pour expliquer sa condamnation au Sofitel (il aurait pu sortir un truc du genre "J'ai été possédé", mais non). Comment une femme peut-elle accoucher alors qu'il n'y a pas eu fornication (je vois déjà toutes les puritaines de soixante ans et plus les yeux levés au ciel, au bord du malaise vagal), et que, physiquement, elle est encore vierge ? Hein ?

Comment expliquer que Moïse pouvait séparer la mer en deux ? Sûrement ce genre de type qui avait des potes castors qu'il a appelé en stress parce qu'il était pourchassé par les méchants Egyptiens qui voulaient le choper et le tuer (sûrement parce qu'il s'est rebellé, cet esclave). Non mais séparer la mer en deux, quoi... J'veux bien, hein, mais j'imagine pas la taille du joint qu'il faut rouler pour se mettre à triper comme ça. Ou alors c'est juste un phénomène de marée qui a dégagé une bande de terre au moment où Moïse voulait passer. Un peu comme toi quand t'es au feu rouge et que, trois secondes après, les voitures s'arrêtent pour te laisser passer.

L'Arche de Noë. Parlons-en, de ça, aussi. Déjà, le mec qui fait des lots de deux par espèces. J'veux bien, hein. Mais vous oubliez la chose qu'on nomme "consanguinité", même chez les animaux, oui. C'est chelou, comme truc, encore, ça. Comment on se retrouve pas avec des chats avec une morphologie hyper bizarre et complètement cons ? Ah oui, si, nan. J'oubliais qu'on parlait de chats...


17317-the-immaculate-conception-giovanni-battista-tiepolo.jpg 

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 15:30

S'il y a un truc que je ne supporte pas, en plus de celui de me faire changer d'avis, c'est de me faire dire (ou du moins penser par procuration) des choses que je ne tolère pas. Comme ces cent photos qui seront envoyées par des astronautes dans l'espace le vingt Novembre (ni plus moins que les deux sondes Voyager, parties de la Terre en 77. Autant vous dire que j'étais pas né), où on nous montre l'humanité. Un livre rassemblant ces photos est en vente. Mais j'ai pas envie de payer un bouquin de photos sur de la propagande.

Parce que oui. Le point sensible est là. A-t-on sélectionné des photos qui montrent l'Humanité telle qu'elle est ? Non, je ne pense pas que les personnes ayant sélectionnées des photos y ont mis des photos de massacres. Déjà, parce que c'est pas super funky, quoi. Voir des cadavres entassés les uns sur les autres, c'est pas terrible pour le rayonnement dans l'hyper-espacce. C'est une espèce d'hypocrisie à l'échelle cosmique, quoi. On refuse de montrer ce qu'est vraiment l'espèce humaine. Une meute assoifée de sang et de vengeance. Parce que les scènes de la vie quotidenne, c'est bien beau, mais personne ne vit les mêmes. Est-ce que les petits touaregs vont au bord de la mer ? Non, je ne pense pas. Mais par contre, les massacres en règles, les dégâts des bombes atomiques de Nagasaki e d'Hiroshima, les génocides, les dictateurs, tout ça, personne ne le verra. Quand la race humaine sera détruite, personne ne pourra plus avoir de trace de ce que nous avons fait par le passé (et qui se passera encore).

"L'hypocrisie est la chose du monde la mieux partagée". Tout le monde s'accorde aujourd'hui à dénoncer les massacres perpétrés par l'Humanité depuis des siècles. Mais personne ne veut mettre de photos qui montrent cette même humanité sous son vrai jour. Pourquoi ? La morale vous poserait-elle problème ? De toute façon, nous serons tous morts, quelle importance que l'on soit taxé de barbares et de dégénérés ? 


On ne leur a pas envoyé, je pense, ce genre de photos, qui montre les ombres figées de personnes inconnues et innocentes. Non, je ne pense pas. Et ça, c'est se voiler la face.


decouverte_radioactivite6.jpg 

Repost 0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 21:00

L'article de Slate qui titre "Comment réussir son barbecue d'intérieur". Question somme toute intéressante, en effet, nous n'avons pas envie de nous peler les miches dehors par moins cinq, en attendant que ces putains de merguez à la con veuillent bien décongeler. Question ô combien importante de réussir un barbecue intérieur. D'autant plus que l'hiver arrive, mais si en plus, vous habitez en ville et que vous faites pousser certains types de plante sur votre balcon, vous avez pas spécialement de place pour coller un barbecue Weber. Ou alors, le gros barbeuc' en pierre que vous avez eu comme héritage. Vous vous demandez toujours si on vous aimait, dans votre jeunesse où si votre héritage est dû à un "pierre-feuille-ciseau" entre vos grands-parents manqué.

Je me suis toujours demandé l'utilité de ces choses que sont les barbecues d'intérieur. En effet. Normalement, le barbeuc', c'est fait pour faire tout plein de fumée (sinon, c'est pas un barbecue, soyons francs). Déjà, si vous êtes en appart', pensez à enlever les piles des détecteurs de fumée, c'est plus judicieux. Sinon, ça va vous brailler aux oreilles pendant dix minutes, le temps que vous trouviez comment éteindre ces saloperies. Ensuite, prévenez vos voisins que, non, il n'y aura pas d'incendie ce soir dans votre appartement, que c'est juste que vous avez plus trop de place sur votre balcon pour poser le barbecue de vos grands-parents. Qui est resté chez vos parents, en attendant que vous achetiez la maison de vos rêves (et que vous trouviez la copine de vos rêves, aussi). Et que, descendre ramasser la merguez qui s'est cassé la gueule au milieu de la circulation, c'est pas super cool. Surtout si vous comptez la manger après. Ayez toujours un extincteur à côté de vous. En effet, vous n'êtes pas à l'abri d'un pétage de plomb (au sens premier du terme) de ce truc importé de Malaisie ou de Chine, et qui risque de cramer votre appart. Et non. Oubliez l'eau sur les prises. Claude François n'a pas trop aimé ça, et ça m'étonnerait que vous soyez composé d'assez caoutchouc pour supporter la décharge combinée à vos patounes humides. 

Donc le barbecue d'intérieur, c'est vraiment Le Mal incarné. Déjà, personne ne sait s'en servir. Y'a votre pote défoncé qui commence à mettre du papier et une alumette dedans. Ouais. Y'a l'autre, le bourré, qui arrose le tout d'essence. Et vous maudissez la proprio de vous avoir interdit l'accès au jardin. Bordel, vous payez pour ça, aussi. Certes, vous avez planqué votre weed dans tous les nains de son jardin à elle. Mais elle le cherche, aussi. Oser demander de l'argent pour racheter une voiture à Mme Gtruipk (ouais, c'est dur la vie), alors que c'est elle qui vous a embouti, c'est pas terrible. Et elle vous regarde, comme ça, et vous dit "Ah bah que voulez-vous... Mme Gtruipk, elle a pas de salaire, elle vit seule et elle est âgée". Ouais, mais c'est un danger public. Et vous aussi, vous vivez seul et vous avez pas de salaire (si, celui que vous obtenez une fois par an en faisant les vendanges. Et le RSA), alors la culture de l'excuse, soit elle s'arrête, soit vous partagez. Et vous allez faire comment, sans caisse, pour aller pointer à Pôle Emploi ? Saloperie de vieux.


Vous remarquerez l'astucieux jeu de mots dans le titre. 


874184906.jpg



Et sincèrement. Quelle personne sensée peut encore penser qu'on peut blinder autant son barbeuc' d'intérieur sans le faire craquer ?


 

Repost 0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:10

Un homme avec un sabre sème la terreur dans une sympathique bourgade anglaise de Chorley. Rien d'impressionant, on est au vingt-et-unième siècle, y'a bien des malades qui envoient des avions dans des tours, alors bon, un sabre, ça fait pas peur, quoi. 

Non, le plus cynique, c'est que cet homme lourdement armé était en fait... un aveugle. Oui. Avec une canne. Bon, vous allez me dire, une bavure policière, ça arrive, tant qu'il s'est juste fait contrôler, ça va. Et bien non ! Le policier, n'écoutant que sa connerie son courage sortit son taser et envoya une décharge de 50.000 volts dans le dos du malheureux qui avait déjà fait deux attaques cardiaques. 

Mais sérieusement, le flic aussi était aveugle ou bien... ? Je veux bien une bavure, mais quand ça dégouline autant, c'est à la limite d'être un tétraplégique à qui on aurait pas essuyé la bouche. M'enfin... Après, les flics viennent demander qu'on reconnaisse un minimum leur intelligence. Excusez-moi les gars, mais le nombre de bavures que vous faites, j'ai pas spécialement envie qu'on me dise "Y'a un mec avec un sabre en ville", et que, à ce même moment, j'ai un truc qui réfléchit la lumière dans la main, sauf si c'est une croix. Ou tout autre symbole religieux. Là, y'a pas de problème. C'est pas que j'aime pas la religion, c'est juste que j'aurai changé de bord si j'ai une croix dans la main. 


 
Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 23:12

Les possesseurs de Black Berry (mais si, les portables hyper pas pratiques si t'as des doigts gros des saucisses de Toulouse) ont maintenant honte de leur téléphone. 

Mais écoutez, si vous avez honte de votre post-cabine téléphonique, faut vous en prendre qu'à vous. Qui a encore l'intérêt d'avoir un BB ? Et à quoi ça sert ? A matter ses mails quand on a rien à faire ? Genre, j'pourrais le faire aussi si mon portable n'avait pas internet par orange (l'interface de ouf que j'ai avec ça !). Vous avez un service de messagerie de BB à BB ? Pfff. Has-been. Faut que vos potes aient un BB. Et un sms, ça fonctionne tout aussi bien. Et c'est quoi cette manie de vouloir acheter des trucs venus du futur ? Non parce que sérieusement. A part avoir été envié par tout le monde pendant un an et demi, votre machine a commencé à déconner grave. Et maintenant, vous avez honte d'un truc pas du tout design. C'est juste ça. C'est vrai que votre écran, à côté de celui de l'iPhone 5, il paraît ridicule. Même pas tactile. AHAH !

Bon, ceci dit, je dis rien. J'ai le XPeria X8. Et là, je vous jure que même le BB il passe pour de la grande modernité. En effet. La touche retour de mon téléphone ne marche plus. C'est la misère quand je suis sur une page quelconque et que je veux revenir sur l'écran d'accueil. Y'a des ratés, aussi, au niveau de l'allumage de l'écran. Quand j'appuie sur le bouton de dévérouillage, il se passe rien. C'est dommage. Donc t'appuies une fois, deux fois, trois fois. T'insistes, t'insistes, et pouf, quand tu t'y attends pas ou que t'apprêtes à le ranger, l'écran s'allume. Après, y'a le "schéma de dévérouillage" avec un écran tactile qui comprend pas ce que tu fais. GE-NI-AL. J'ai été déçu de l'appareil photo, aussi. 2 méga pixels. Pas de flash. Pas de zoom. Photos floues. 


Donc toi, petit citadin qui a honte de son Blackberry, la prochaine fois, t'éviteras de faire avoir en achetant des fruits.


03867918-photo-logo-blackberry-rim


Repost 0

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact