Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 21:44

Je tiens à dire bravo à Barack Obama. Bravo pour cette hypocrisie américaine qu'il continue de faire régner. Ouais, c'est sûr, la plus grande et la plus vieille démocratie au monde s'occupe des peuples. Une fois par an, comme quand on donne aux Restos du Coeur. Juste pour se donner bonne conscience. 

Parce que ça serait pas mal que les States balaient devant leur porte avant de venir donner des leçons de bien-pensance. Un mec dont le pays a tué des millions de personnes dans des conflits d'intérêt ose venir pour demander des comptes à un dictateur. Ceci dit, c'est pas mal. Mais ils ont l'air d'oublier que le napalm, ça a autant tué que le gaz sarin. Voire un chouilla plus. Mais bon, c'est pas bon pour les ricains. Non mais plus sérieusement, je trouve ça grave qu'on oublie de balayer devant sa porte. Je ne sais pas comment interpréter ça. Si c'est seulement un ultimatum comme un autre ou si les Etats-Unis s'inquiètent vraiment de la situation du pauvre peuple Syrien qui se meurt depuis presque deux ans, maintenant. Parce que oui. Les Etats-Unis auraient pu agir depuis un an, quand toutes les autres révolutions arabes se sont tassées. Mais non, la Syrie, ils ont laissé faire. Et là, d'un coup, la gentille démocratie soutien d'Israël vient demander des comptes à la Syrie.

Perso, je trouve ça bizarre. Après, c'est peut-être de la paranoïa, j'en sais rien. Mais toujours est-il que c'est carrément hypocrite et mal venu de faire ce genre de trucs. Au fait, les Etats-Unis ont-ils détruit, en 2007, leurs stocks de gaz sarin ou il y en a encore dans les bases militaires ? 

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 21:48

Un anglais s'est fait chopé en essayant de voler une tête de rhinocéros. Oui. Bon. D'accord. Le monde est fou, le monde va mal. Ce type nous a prouvé que c'était possible de faire plus con comme hold-up que ceux de Nolwenn Leroy ou Carla Bruni-Sarkozy, à savoir ressortir un album et croire que ça va marcher. Parce que, avouons-le, un album de CBS ou de NL a autant de chance de marcher qu'un cul-de-jatte (spéciale dédicace, c'est la journée internationale des handicapés). Bon. Le type s'est fait arrêter, normal. Mais le plus étrange c'est qu'ils ont essayé de choper cette tête empaillée en plein jour. Et les touristes les en ont empêché. C'est sûr que la zoophilie sur animal empaillé, c'est pas terrible. Tête empaillée du XIXe, faut préciser.

Non mais les mecs sont cons, aussi. Ils venaient en France, ils avaient Brigitte Bardot ou Yvette Horner, comme antiquités du XIXe. Ah bah oui, non. Faut les empailler, d'abord. Mais sinon, même aux Etats-Unis, ils prennent Mick Jagger ou Keith Richards et le tour est joué. Ils ont un truc "so XIXe" dans leur salon. Et en plus, ça joue de la musique. Ou du moins, ça essaye (pas pour les Stones, hein).

Le but de la tête de la tête de rhinocéros empaillée, va falloir qu'on m'explique. Parce que, à part pouvoir dire "Oui, ça, c'est le trophée de chasse de mon arrière-arrière-grand oncle. Un truc très précieux qu'on se refile de génération en génération. Je sais pas pourquoi il est chez moi, d'ailleurs, mais bon. Ca fait rire les gosses quand je mets le chat dedans et qu'ils entendent un rhinocéros miauler. La corne ? Ah... Hem... Bonne question, tiens. Chérie, la corne du rhinocéros, elle est où, au fait ?" 


white-rhino-109044_74764.jpg

A l'époque où dégommer des animaux pacifiques était toléré, ce bébé rhino n'aurait pas fait long feu, en fait.  

Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 18:40



























Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 21:35

Aujourd'hui, c'est la journée internationale contre le SIDA. Ou un truc dans le genre. A vrai dire, j'aurais pu aller me faire dépister jeudi, à la fac. Si un étudiant de la fac de médecine n'était pas venu m'interrompre dans mon merveilleux repas à la cafet' pour me parler des différentes façons de choper le sida. Après, bizarrement, le "sandwich" de la cafet paraît un peu plus repoussant (déjà que c'est pas mal à l'état normal, alors là...). Mais bon. J'aurais pu aller me faire dépister si je n'avais pas eu cours de 13h à 14h. J'aurais pu y aller à 12h30 si le mec m'avait dit que ce n'était pas une prise de sang et tout. Mais non. Il a préféré me laisser dans le doute. 

J'aurais été complètement con, j'aurais dit "Mais je suis pas noir, j'ai aucune chance d'avoir le sida". Ou encore "Quoi ? Fréquence des rapports sexuels ? Bah... Laissez tomber cette question". J'aurais vraiment été con, j'aurais pu dire qu'on chope le sida par voie aérienne. Heureusement, j'ai pas fait ça. Pas comme la cruche qui était à deux tables de moi et qui a dit "Ah bah je sais pas, quand on sert la main d'un séporositif" (oui, un mec poreux, oui). Ou alors, l'étudiant en médecine qui tient tellement à bien faire son travail qu'il va quand même voir les deux femmes de soixante ans. Non pis bon. Quand tu te retrouves en face d'un boutonneux avec une barbe, des culs de bouteilles en guise de lunettes, tu regrettes de pas avoir eu la gonzesse qui était à deux mètres de toi, quoi.

Non et bon. "Le sida, c'est pas cool, ça tue des gens" dixit une nana à la fac. Bah écoute meuf. La cigarette, le terrorisme, l'alcoolisme, la violence, les accidents d'avion, de voiture, de train, de roulotte, de manège, de poney, de chameau, de bateau, de camping-car, de tracteur, de travail, ça tue aussi. Donc tout ça, c'est pas cool. Allez vite, le vaccin contre la voiture ! VITE !


logo_sida.gif 

Repost 0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 17:50

Le tribunal civil de Boston n'aurait pas de jugement à rendre sur l'affaire du Sofitel (mais si, quand un riche blanc, ex-directeur du FMI, le mieux placé pour dégommer Sarkozy à la présidentielle de 2012, a tenté de dévergonder une femme de ménage noire qui n'avait rien demandé à personne). En effet, DSK et Nafissatou auraient trouvé un accord "à l'amiable".

Bon, ceci dit, c'est Nafissatou qui remporte la palme, hein. Faire payer six millions de dollars l'ancien directeur du FMI pour une partie de jambe en l'air qu'il n'a pas eu, ce qui en fait certainement la péripatéticienne la plus chère de l'histoire (bon, j'admets, c'est mauvais comme argument, mais bon). Six millions pour même pas une heure. "J'me paierai de la pute de luxe". Gad, vas-y, t'as le champ libre, là. 

Non mais faut dire aussi que leur "clause de confidentialité" (parce que oui. Il doit y avoir, normalement, une clause de confidentialité qui empêche de pouvoir divulguer la façon dont s'est réglé le problème, mais apparemment, les médias n'en ont rien à carrer, quoi), tout le monde lui a marché à la gueule. Bah ouais, attends. On parle de DSK, quoi. C'est lui qui va raquer. Avec un peu de chance, il va aussi devoir raquer en France, alors bon. 

Mais aussi, quelle idée d'aller chercher une femme de chambre dans un hôtel luxueux, aussi. Il aurait pu tout aussi bien se farcir une cougar dans le Formule 1 d'une aire de repos. Il lui aurait filé deux cent euros max, il s'en serait sorti largement mieux. Mais non. Il fait dans les putes de luxe femmes de chambre qui ne demandent rien à personne, s'en sort avec de la taule, de l'assignation à domicile et une putain de somme à payer. C'est bien la première fois que je vois un économiste penser avec sa bite. 


dominique-strauss-kahn_0.jpg 

Repost 0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 20:50

Le pamplemousse tue. Au même titre que la cigarette ou qu'un accident de Boeing 747. Bon, ceci dit, j'arrête d'être radical et je vous dis que le pamplemousse tue, parfois. Quand il accompagne des médicaments. C'est bon à savoir, et en même temps, l'utilité de cette info me laisse coi. En effet, quelle personne sensée peut se dire "Tiens, et si je prenais mon médic pour la tension artérielle avec du jus de pamplemousse ?". Déjà, il faut trouver des personnes avec du jus de pamplemousse chez elles. Perso, ça fait bien deux ans que j'en ai pas bu. Ensuite, c'est con de prendre CE médicament (parmi 85 autres). 

La portée scientifique de cette découverte ? Pouvoir coller sur les pamplemousses "Attention, ingérer les médicaments suivants avec mon jus tue". Et mettre la liste des 85 médicaments. J'admets, on a vu mieux comme campagne de pub. Mais c'est pas mal. Les marchands d'oranges vont pouvoir se servir de ça pour faire de la propagande et décrédibiliser les marchands de pamplemousse qui vont tomber comme des pommes trop mûres. 

Et vous croyez vraiment qu'une personne de 80 ans, qui prend des médicaments contre les maladies cardio-vasculaires, le cholestérol va prendre un jus aussi vitaminé que le pamplemousse ? Non. Trop dangereux. C'est un coup à se dire que Derrick, c'est vraiment chiant et que Laurent Romejko a vraiment une tête à faire repenser aux années 70, quoi. Faut pas déconner non plus avec la télé. Parce que c'est ce qui fait tourner le monde. Qui ouvrirait des grands restaurants si M6 ne cherchait pas de nouveaux talentss de cuisiniers ? Qui sortirait des albums si TF1 n'avait pas dégoté des stars grâce à la Star Academy ? Qui remonterait le niveau culturel si TF1 arrêtait sa superbe émission du niveau d'ARTE qu'est Secret Story ?

Pour tout cela, il faut laisser les gens prendre leurs médicaments avec du jus de pamplemousse. Ceux qui lisent mon blog son assez intelligents pour garder l'info pour eux. Et laisser les cons se faire massacrer par un Pamplemousse Mécanique (je maudis, d'ailleurs, les Fatals Picards d'avoir utilisé la seule vanne vraiment bien sur ce sujet avant qu'il ne paraisse).


35936.jpg

Non et sérieux, vu la tête du packaging, ça donne pas envie, quoi.  

Repost 0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 21:40

Jean-François Copé se grille une clope sur le parvis de l'Assemblée Nationale, assis sur les marches. A côté de lui, Nadine. Il a la tête basse, l'oeil humide. "Ecoute Nadine, t'es bien gentille, mais j'ai pas besoin de toi en ce moment, okay ? T'es chiante à en mettre plein la gueule à François tout le temps. S'il s'est barré, c'est de ta faute, écoute. Tu passes ton temps à le clasher, à lui dire que ses sourcils, ils servent à rien et tout. Tu m'étonnes qu'il se barre, le Fifi. En attendant, par ta faute, on perd pas loin de 100 députés, quoi. Et je veux pas être désagréable, mais on perd les meilleurs, quoi. Morano et Luca. Tu parles des soutiens, toi. Heureusement, Mickaël Vendetta s'est tiré. C'est une sacrée plaie, ce type, quand même. Gagner la Ferme Célébrités et se prendre pour un BG. Quel con, mais quel con. Il est chiant, François, putain. J'lui tends pas de piège, moi. S'il revenait, je lui laissais la vie sauve. Heu... le choix sur la suite des évènements. Mais non, il n'en fait qu'à sa tête. Et va chier, putain. J'me casse." Et Nadine "Hé, Jeff. Mais reviens, putain. Tu vas pas te tirer comme un voleur, on compte sur toi, quoi. Et nous oblige pas à aller avec François, hein. Sinon, je pète une durite, là. Tu m'entends ? Ramène ton cul de parlementaire ici, mec. Putain, m'oblige pas à venir te chercher. Et f'chier, j'ai la flemme de me lever".

Pendant ce temps-là, dans son bureau de l'Elysée, François Hollande reçoit son premier ministre. Le dos au bureau, il demande à Jean-Marc d'entrer. Il fait pivoter son siège, il apparaît, un chat sur les genoux, un verre de rouge à la main, un cigare à la bouche et une rose à la boutonnière. "Jean-Marc, mon ami. Bravo pour le sabotage de l'UMP. Personne, mais vraiment personne n'aurait cru que ça venait de nous. Je suis fier d'avoir réussi au moins une chose dans mon mandat. Ruiner mon seul adversaire potable pour dans cinq ans. Du beau boulot. Convoque les parlementaires, on fait une soirée samedi soir. Ici. Tu connais les codes, hein. Au pire, tu me phones un coup et basta." 

Retour il y a 500 ans, environ. Quand les mayas ont prédit la fin du monde. "Les gars, j'ai une putain de mauvaise nouvelle. Alors en faisant de l'ésothérie une science, je peux prouver que la fin du monde est dans environ 500 ans. Après, faut voir avec le conseil constitutionnel si cette loi peut être acceptée. Mais soit, le problème est pas là. C'est que, dans un demi-millénaire, deux mongols vont se prendre la tête et créer un nouvel épicentre. Un truc assez profond et large pour que la terre se mange elle-même. Ouais, c'est ça. Comme un Jeffrey Dahmer schizophrène, ouais. Bon, on va arrêter les vannes parce que c'est pas drôle. C'est quand même un blanc, un mec "civilisé" qui va bouffer des humains, quoi. Ca sera pas un noir ou un indigène. Mais putain, les gars. On parle quand même d'une rupture de l'espace-temps, quoi. C'est deux mecs qui ressemblent pas à grand chose, mais l'image est floue. Je vois du rouge, du bleu, un espèce d'arbre bizarre au milieu. Trois sigles qui ressemblent à rien de connu ici. Y'a deux folles avec des cheveux blonds, deux chauves, un mec avec une tête d'alcoolique qui se fout ouvertement de leur gueule, deux types, un nabot que j'ai déjà vu une fois qui essayait de parler une langue inconnue avec une grosse blonde, et l'autre, il a été dans le même cas, mais encore avant. Il est chauve et vient d'un coin où on boit du truc rouge qui rend joyeux. Le 21 Décembre, pour eux, on atteindra le point culminant. Et John Steinbeck le savait. Les raisins de la colère éclosent. Et pour qui sonne le glas, ça va faire très très mal".

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 21:50

Le dîner au Quick avec Nicolas Sarkozy ayant débouché sur du vide, François a donc décidé de créer son groupe parlementaire.
On l'écoute : "Oui donc j'ai décidé de créer un nouveau groupe parlementaire vraiment en marge de l'UMP, un truc plus droite humaniste et gaullienne, en fait. Parce que j'aurais voulu un UMP version FN, j'aurais directement été à l'original, je me serais pas engagé avec des guignols. Et le nom de mon parti, c'est toute une sensibilité, une réflexion à hauteur de vue. Le RUMP. Non. Aucun rapport avec l'UMP, je vous l'avais dit, pourtant. Si vous voulez, c'est un peu une ode à la joie de vivre et à la vitalité que je souhaite apporter à la vie politique française, un peu moribonde, surtout depuis le passage de Sarkozy. Et en anglais, ça se rapproche du mot "jump" qui veut dire "sauter". Ce qui montre bien toute la vitalité de notre groupe parlementaire. A un moment, Jean-Louis (Borloo, ndlr) a voulu quitter l'UDI pour ce groupe parlementaire. Il trouvait que ça sonnait bien et que si on accolait un "Orange" au "RUMP", ça serait encore mieux. Et je suis un grand mélomane, fan de Van Halen, alors la chanson Jump, vous savez, ça serait presque notre nouvel hymne. Et tant que Jean-François s'obstinera à refuser ma victoire pour une place que je ne veux plus, je ne reviendrai pas."

Jean-François Copé a rétorqué vivement : "Que François Fillon quitte le navire. Je ne sais pas si c'est bon signe pour l'UMP, mais au moins, je reste président avec 952 voix d'avance. 952 voix légalement obtenues, je tiens à le préciser, encore une fois. Au cas où François veuille m'attaquer encore et encore et encore and again and again and again. Parce que moi aussi, je peux parler anglais, Fifi (à ce moment, JFC fronce les sourcils et essaie de paraître méchant. Un enfant qui passait par là a eu une crise de fou rire), ne crois pas que la langue de Goethe t'es destinée à toi seulement. Cependant, le départ de François me chagrine. Contre qui va pouvoir se défouler Nadine (Morano, ndlr) pendant les réunions parlementaires, hein ? C'est triste, elle va être abattue, la pauvre. Est-ce que vous avez essayé de prendre sa sucette à un enfant ? Monsieur Burns, oui. Et il a pris une balle dans la poitrine. Donc François, fais gaffe, j'ai mon dogue toulois. Et ça mord vite, cette chose. Et Nicolas Sarkozy qui vient faire le médiateur. Tout ce bordel, c'est, en partie, de sa faute. Il n'aurait pas perdu contre le Flanby, j'aurais pu rester Président de l'UMP. Ou François aurait pu le devenir après mon accession au poste de premier ministre. Mais vous savez, au fond de moi, je sais. Je sais que François ne supporte pas d'être relégué à un simple faire-valoir, un homme qui n'aura aucune décision importante à prendre pendant cinq ans et qui pourra dire, sans conséquences aucunes "C'est pas moi, j'étais pas au courant. Voyez ça avec Valérie, c'est elle qui gérait le sujet". Donc oui, François est un homme fondamentalement attiré par le pouvoir."


Oui, le torchon semble être bien bien cramé pour pouvoir réunir les deux parties. Mais qui va s'en plaindre, sérieusement ? On a de la matière, tous les jours ! Tous les jours, on se réveille avec le sourire en se disant qu'on aura encore du boulot, grand guignolesque au demeurant.

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 22:55

Ah ! Encore du feuilleton. Après Alain Juppé, sauveur providentiel reparti la queue entre les jambes qui aurait avoué, les yeux embués de larmes "De toute façon, ce sont des méchants. Enfin je dis ça sous le coup de la colère et de la honte. J'ai de la peine de voir ma famille politique voler en éclat. Après la défaite de Sarkozy on a tous voulu rester soudés, peut-être un peu trop. C'est ce qui arrive, quand on tient à garder des siamois ensemble trop longtemps. Ca finit par gangréner, personne ne s'en rend compte, même pas ceux concernés. Et, quand on est obligé de séparer les siamois, ce sont les parents qui sont tristes. Parce qu'en plus de perdre leur enfant dans l'unité qui liait les deux entités, on sera aussi obligé d'amputer les membres infectés. Sur ces bonnes paroles, je m'en retourne, comme dirait Montaigne, dans ma librairie. Et Banzaï." Et sur ces bonnes paroles, il remonte, tel un senoble, dans son carosse tracté par un chauffeur. Ca, c'était dimanche 20h. 

Aujourd'hui, lundi 26 Novembre, Sarkozy s'est pété la panse au Quick (bah ouais, on est français, merde !) avec Fillon. Bon, c'est sûr, ça vaut pas le Fouquet's, mais bon, quand la thune suit plus, hein... Et faut préciser un truc, c'est que François, il tolère que le pain aux grains de sésame décongelé. Alors vous pensez, le pain de seigle avec des morceaux de noix de cajou dedans, qu'est-ce qu'il en a à carrer... Par contre, Jeff, avec ses goûts de luxe, limite aristo, il l'aurait mis sur la paille. Pendant ce repas, chalereux, convivial (comprenez se faire insulter par des gôchiss pourraves incapables du moindre sens moral), Sarkozy aurait avoué "Ecoute, François. Je sais que ta situation est difficile à vivre. Moi même, j'ai vécu ça. Refiler les clés de la baraque à Hollande. Non mais sérieux, tu l'as vu, le mec tout mou, là ? Et pourtant, je revis. J'ai été me siffler une vodka chez Vladou, Carla a déboîté un ours à coup de pare-chocs, Vladi est arrivé avec son couteau à beurre et a taillé deux gros steaks qu'on a mangé cru. Faut pas déconer, François. Tu perds, la vie s'ouvre à toi. Tiens, d'ailleurs. Tu viendras te retaper dans ma maison de campagne, sur les bords de Volga. C'est pittoresque. Frois mais très agréable. Par contre, le seul truc. Si tu viens, oublies pas des bouchons d'oreilles, Carla a fait déposer son studio là-bas. Du coup, tu te fais chier, mais c'est pas perdu, tu essayes de trouver un plan pour la faire taire. Et comme on sera deux cerveaux, ça ira plus vite. Check gros ?"

Pendant ce temps, à l'UMP, Jean-François convoque les espions qu'il a envoyé dans la CONARE (oui, bon, okay) pour qu'ils lui donnent des pistes. "Bon écoute Jeff. On a essayé de trafiquer les résultats. Tu savais que les gars de Fillon étaient que deux ? Alors à cinq, tu parles qu'on a vite fait de les maîtriser, hein. Donc là, tu vois, on a réimprimé les résultats. Pas trop non plus, quoi. De 97 tu passes à 952, donc tu vois, c'est peinard, hein. Ceci dit, ça a été chiant de faire passer ça pour réaliste. Donc on a bien misé sur les DOM-TOM. Nice, on a laissé tomber. Trop dangereux." Et l'Epouvantail de leur répondre : "Beau boulot, les gars. Non sérieux, même la comission qui était chargée de recompter les bulletins de Sarkozy en 2004 n'a pas fait mieux, c'est pour dire votre niveau. Putain, aller. Champagne pour tout le monde, les gros. Et vous retenez pas, hein, les cotisations des militants, faut bien qu'elles servent." 

Repost 0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 20:40

Article so 90's, aujourd'hui, avec un peu de tout dedans. Un beau pot-pourri musical, ouais !












 

 









 
Repost 0

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact