Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 18:10



























Repost 0
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 18:19

Brigitte Bardot après Depardieu ? C'est LA question de la journée, BB voulant rejoindre son désormais ex-compatriote Depardieu chez les tsars. Derrière cet exil ? Une vague histoire d'éléphants. Je vous explique.

Brigitte Bardot, qui défend avec engagement les animaux (ce pourquoi elle a soutenu Marine Le Pen), a soulevé l'épineux problème du "suicide assisté"... pour des éléphants. Oui, c'est sérieux. Triste. Mais sérieux. Pitoyable mais vrai. Oui, notre icône française, la classe à la française serait prête à se tirer en Russie si François Hollande ne fait rien pour sauver deux éléphants tuberculeux. C'est sûr que sauver deux éléphants en phase terminale, c'est plus urgent et plus important que de sauver des Roms errants dans la rue par -10°C. On voit où sont les priorités. Ceci dit, François Hollande n'a pas encore fait de sortie publique pour préciser s'il allait accéder ou pas à la requête de la folle de l'icône 70's. 

Vous remarquerez le choix de l'ultimatum. "François, sauvez ces éléphants ou je m'exile en Russie, comme Gérard avant moi". Vous remarquerez aussi qu'elle attend de François Hollande qu'il fasse un choix crucial au niveau de sa politique nationale. Je ne veux préjuger de rien, mais j'ai des doutes quand à la capacité réelle de Brigitte Bardot à savoir lancer un ultimatum correctement. Parce que, sincèrement, en dehors du FN, elle manquera à qui ? Je l'ai jamais connu jeune, pour moi, elle est juste un paquet de ride, un sharpeï sur deux pattes avec une crinière de lion malade sur le crâne. Alors bon, c'est comme Depardieu. Quand y'a plus rien, faut arrêter de s'exatsier sur la gloire passée... 

Ceci dit, et c'est là qu'est tout le tragique (comique ?) de la situation. Mme Bardot veut se faire la malle en Russie, là où les droits des animaux ne sont pas bafoués. Un pays où les gens vivent en harmonie et où il n'y a aucune distortion sociale. Non mais elle est drôle, la dame, hein. Là, ceci dit, j'appelle plus ça de l'humour, j'appelle ça de la sénilité. Bafouer les droits des Hommes, ça, on tolère. Mais qu'on tue des animaux en phase terminale, ça non, c'est immoral. 


4447794-brigitte-bardot-apporte-son-soutien-a-620x345-1 

Repost 0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 20:40

Après Astérix chez les Anglais, après Obélix chez les Belges, partie 1, voici le remake. Obélix chez les Russes. Facile, me direz-vous. Mais c'est pourtant ça. Depardieu fait le buzz, son film est en salle. J'ai un doute sur la coïncidence de ces deux choses, mais bon. 

Le truc, c'est que Depardieu en Belgique, je sais pas pourquoi, je sens que ça va faire le buzz, et que plus personne n'en aura rien à secouer. Déjà parce que ça semblait bizarre qu'un pote à Sarkozy fasse pas un cadeau à un mec de droite et bon ami de Sarkozy. Mais aussi parce qu'avec un buveur comme Gégé, déjà, ça fera pas tache dans le paysage, mais aussi, et ça a son importance, il sortira à lui tout seul la crise dans laquelle se trouve le monde de la vodka et divers alcool russe dont nous connaissons plus ou moins bien les propriétés chimiques.

Non, et bon. Depardieu, cette icône française de la torture des riches, ça émeut, forcément. Du petit paysan de l'Est de la Sibérie jusqu'aux hautes sphères Moscovites , tout le monde s'est inquiété de savoir ce qu'allait devenir ce monstre sacré du cinéma français, ce monstre sacré de la cuisine à la française, ce monstre qui pourrait n'être l'égal de Gargantua si celui-ci avait existé.

Et cela nous fait une admirable leçon de géopolitique européenne : quand un riche est castré par un gouvernement socialiste, on voit toutes les grandes nations ayant une politique économique de taxes sur la richesse plutôt douteuses lui venir en aide. C'est étonnant, d'ailleurs, que les Suisses ou Monégasques n'aient pas fait une sortie sur ce sujet. 

C'est bien beau, bien gentil, bien pensé de filer un passeport à Depardieu, Vlad. Mais les centaines de milliers d'immigrés de guerre, de famine ou de trucs comme ça, tu leur craches à la gueule, hein ? Apparemment, l'argent compte plus que la conscience. Et c'est là que ça devient triste. 

Repost 0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 17:43

Le ciel était en feu et l'eau noircissait, indiciblement, faiblement. Le soleil jetait ses dernières flammes derrière des nuages de carbone, les oiseaux s'en allaient, en groupe ou solitaires, au-delà de frontières qu'ils ne connaissent pas. Je t'ai aperçu, assise sur le parapet du pont, regardant cette merveille de la nature. Une fin du monde éphémère, une chose magnifiquement insignifiante. Quelque chose de plus grand, quelque chose qui nous dépasse. J'avais l'impression d'avoir déjà été dans cette situation, et rien ni personne ne pourra me convaincre du contraire. Je t'ai déjà rencontré, quelque part. Un endroit où aucune vérité ne prédomine, où les idées de temps et d'espace sont abolies, où il n'y a pas de haut ni de bas, pas de gauche et pas de droite. Une réalité fausse, faussée par tant de choses. Le pays des songes. Celui où je peux être là, avec toi, sans que tu ne le saches. Celui où je peux être à côté de toi sans que tu ne ressentes ma présence. Celui où je peux être toi sans que tu ne le saches, sans que tu ne doutes un seul instant que j'ai accès à tout de toi. Tes pensées, tes paroles. Ton corps. Merveille d'architecture anatomique. 

Je te connaissais sans te connaître, tu ne me connaissais pas. Il y a tellement de choses que je connais de toi sans que tu ne le saches. Des choses que jamais tu ne m'aurais raconté. J'ai aussi eu la mainmise sur ton inconscient. Une page d'horreur et de peur, de fantasmes inavouables. Tout ce qui faisait que tu étais à moi, rien qu'à moi. Je te connaissais mieux que moi, mieux que toi. 

Je continue toujours à m'immiscer dans ton esprit. Je découvre des choses de plus en plus étranges, une torture mentale, un appel au secours. Comme si, au fond de toi, tu savais. Je vois des morts. J'entends des cris d'enfants, des prières, des hurlements. Tu ne laisses rien paraître. Tu es éclatante de joie et de beauté, pourtant, à l'intérieur, tu es morte. Et tu le seras bientôt physiquement. Et je ne peux rien faire contre ça. Je peux juste observer ton esprit. Pas agir avec ou sur lui.

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 20:28

L'optimisme pour 2013. Cette grande interrogation qui comble le vide certain de la presse qui soigne sa gueule de bois du 1er Janvier. Personnellement, je vois pas grand intérêt à cette question, et ce, pour une raison simple. La presse sait pertinemment que le moral des français n'ira pas mieux, et ça, elle s'en doute à grands renforts de sondages, dont celui de MSN-M6, qui m'a fait définitivement me demander quel était le but intrinsèque de cette question. En effet, nous sommes en droit de nous demander pourquoi, tous les ans, on attend de l'année à venir qu'elle soit "bonne - optimiste - heureuse - prospère - riche", ce genre de choses. Alors que, tous les ans, tout le monde tourne en rond dans sa petite routine sans se soucier du temps qui passe.

Et, bon. C'est pas comme si ça allait faire bientôt cinq ans qu'on se mangeait une crise économique sans précédent. On pourrait croire que les Français ont l'habitude, mais non. En effet, ça fait 5 ans, maintenant, qu'on les bassine en disant que "la crise est derrière nous". Tu parles, Karl. Après, ils viennent nous demander si on est optimiste ou pas. Bah non. Et c'est pas près de s'arranger. Sauf si, sous cinq ans, Hollande nous trouve un remède miracle pour sortir du marasme économique dans lequel nous ont plongé les financiers et ceux qui tiennent la finance entre leurs mains (agences de notations, banques,...)

Repost 0
Published by Hannibal
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 13:57

- 13 Janvier : naufrage du Costa Concordia, 26 morts. Ce qui n'empêche pas Costa de continuer à clamer que ses bateaux sont sûrs.

- 11 Février : décès de Withney Houston. Un petit malin, pendant les funérailles aurait tenté de faire un "Allô Houston, on a un problème".  

- 4 Mars : Vladimir Poutine est réélu président de la Russie pour 4 ans. Il en pleure, la fraude aurait marché, et ce au-delà de ses espérances.

- Du 12 au 17 Mars : forum de l'Eau à Marseille. Cinq jours de conférences et de débats, histoire de savoir quel est le dosage parfait pour le Ricard.

- 8 Avril : Pâques. Histoire de bien faire la cloche fêlée qui résonne mal, Nadine Morano fait sûrement une sortie sur la grandeur de Sarkozy ou l'héritage de Pétain, "grâce à qui des millions de soldats sont morts au front" (ouais, un peu d'anachronisme, ça fait pas de mal).

- 22 Avril : Premier Tour de l'élection présidentielle en France. Les instituts de sondage sont les grands vainqueurs en sortant la plupart des candidats dans l'ordre, avec à peu près le nombre de voix qui va bien. NB : demander aux instituts de sondage de sortir des enquêtes sur les numéros du loto. Y'a peut-être une chance.

- 6 Mai : François Hollande président Français. La France se félicite de cette victoire du PS cette défaite de l'UMP. Et déchantera bien vite.

- 26 Mai : Eurovision : la France finit 22e sur 25. Un beau combat de la part d'Anggun, qui a raté la 25e place au profit des anglais.

- Euro de foot 2012 du 8 Juin au 1er Juillet : la France perd contre l'Espagne et se félicite d'avoir encore une fois ridiculisé toute une nation. Faut les croire, c'est un sport d'être mauvais.

- Juillet : rien, c'est les vacances, les journalistes s'emmerdent, la politique de Hollande n'intéresse personne, il fait aucune sortie pour parler de sa femme, son fils ne parle pas de prendre l'iPad l'Ehpad l'Epad. Bref, un quinquennat qui s'annonce déjà chiant et sans surprises.

- Du 27 Juillet au 12 Août : Jeux Olympiques d'été. On a pu admirer le show de Rowan Atkinson en cérémonie d'ouverture et l'auto-suffisance crasse du jamaïcain Usain Bolt. Laure Manaudou annonce qu'elle arrête la natation. Enfin une victoire pour le sport français.

- Août : pareil qu'en Juillet, que dalle. Ah si. L'arrivée de Curiosity sur Mars le 6 qui nous fait rêver qu'un jour, on pourra y envoyer Nadine Morano, la première femme à aller dans l'espace, après une carrière politique flamboyante.

- 22 Septembre : fête de la gastronomie. Vous me direz, on s'occupe comme on peut, les gosses sont à l'école, on a retrouvé un usage normal des cordes vocales. Donc on bouffe pour compenser le manque.

- 12 Octobre : Prix Nobel de la Paix décerné à l'Union Européenne pour la flambée des violences en Grèce et en Espagne. 

- 14 Octobre : Félix Baumgartner fait un saut de 39 km et claque le mur du son. Une belle performance pour Red Bull qui a su flairer l'évènement à goyots jeunes en quête de repères.

- 18 Octobre : Henri Guaino s'insurge de la repentance de la France dans le massacre du 17 Octobre 1961 et de la mise en cause de la police républicaine. Pour le coup, ouais, c'était pas du travail d'arabe.

- 30 Octobre : l'ouragan Sandy atteint New-York. Etat d'alerte dans le New Jersey et dans l'état le plus médiatique du pays. Cependant, il aurait touché Haïti et les Antilles sans faire de dégâts, puisqu'aucune caméra ne s'y est posée. OUF.

- 6 Novembre : Barack Obama réélu pour 4 ans à la tête de la première puissance mondiale. Faire élire un Noir pour faire croire qu'on vit encore en démocratie. Balèze. Même Hollywood n'aurait pas pensé à ce scénar.

- Du 26 Novembre au 7 Décembre : Conférence Mondiale sur le climat à Doha (Qatar). Le monde met une grosse quenelle au climat en allant voir du côté du pays le plus polluant si on peut pas trouver des solutions aux problèmes climatiques. Ceux qui auront repéré l'oxymore dans la phrase gagnent un bonbon.

- 12 Décembre : le monde tremble, la Corée du Nord a envoyé un satellite dans l'espace. Par contre, pour la population qui vit dans une pauvreté extrême, tout le monde critique mais personne n'envoie le RAID, le GIGN ou la CIA faire la peau à Kim Jong-Un.

- 14 Décembre : tueries à l'école primaire de Newton (USA) et à l'école primaire de Chenpeng (Chine). Le César de la domination médiatique revient aux Etats-Unis, sans conteste grands vainqueurs de la bataille acharnée.

- 21 Décembre : non-fin du monde. Dommage pour les Mayas, c'est toute leur crédibilité qui a volé en éclats.

- 23 Décembre : Meurthe-et-Moselle : une famille a été sauvé du feu par son détecteur de fumée. La famille relogée par des proches a pu passer des fêtes de Noël presque normales.

- 25 Décembre : 2012e anniversaire de Jésus. 

- 26 Décembre : pour une fois, pas de trucs climatiques comme une tempête ou un tsunami.

- 31 Décembre : préparations pour le passage en 2013, aussi appelée "Année de la baise" (il faut avoir l'esprit poète et la rime fine pour ce genre de choses). 

Repost 0
Published by Hannibal
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 18:08










































Repost 0
Published by Hannibal
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 22:10

Être gentil rendrait plus populaire. Du moins pour vos enfants. Une étude canadienne, un truc sucré et bourratif comme du sirop d'érable. C'est vachement important pour comprendre toute la philosophie de notre époque, en fait. Je m'en rends compte quand je l'écris, oui.

Important, pourquoi ? Parce que je me rends compte que toute ma jeunesse, j'ai été flouté. En effet. Pendant mes années collèges, si tu marchais sur la gueule des autres et les rabaissais, t'étais populaire. Si t'étais gentil ? On te traitait comme une sous-merde de seconde zone. Donc, c'est moi qui aurait dû  être populaire, et pas ces connards. 

Je veux bien continuer à être gentil, mais pas dans ces conditions. Où, quand t'es gentil, ça veut automatiquement dire que t'attends un service en échange. Eh bah nan ! Et aussi, il paraît qu'être populaire au lycée, bah c'est plus important qu'être intelligent. Donc rienafoot' de tes études, éclate-toi, t'auras des potes. Ouais ! Paye tes perspectives d'avenir ! 

Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 20:48

L'export de personnes âgées. Voilà comment les Allemands parviennent à garder un niveau de vie décent et une capitale "jeune". Ceci dit, c'est pas con, quoi. Envoyer ses vieux en Hongrie ou en Pologne pour payer moins. Parce que les maisons de retraite sont méga chères. Donc on peut se demander. Qu'est-ce qui est le mieux. Vivre dans un pays où on a de la croissance, mais plus de vieux ou dans un pays ou on a pas trop trop (euphémisme) de croissance et des maisons de retraite "abordables" (re-euphémisme) ?

Non mais c'est assez hallucinant, de se dire qu'on peut déporter une population d'un certain âge pour garder son blé. Soit c'est de la gérontophobie pas assumée, soit c'est du radinisme. Ou alors la popérisation (hé ouais, je sais ce que ça veut dire, oui) de la population qui doit faire face aux mesures drastiques prises dans l'ombre par Angela "Vador" Merkel. Ouais, l'ombre, la force, tout ça...

Ceci dit, si on se met à analyser ce phénomène par le biais d'une psychanalyse post-traumatologique qui nous permettrait d'obtenir la décantation de résultats épurés, oui. On peut donc voir que la population a subi un traumatisme assez important en ce qui concerne la place de la vieillesse dans la société. On ne veut plus des vieux, de un ça coûte cher, de deux, ça sert pas à grand chose, puisque mamie ne se souvient jamais quand on va la voir. Alors qu'elle soit à Budapest ou à Schiltigeim (ah ouais, non) ou à Lüneburg (si, ça, je jure que ça existe. C'est pas loiin du Danemark), hein... Je trouvais intéressant de faire un parallèle avec la politique. Notamment Angela "Iron Lady" Merkel. Oui, elle est plus très jeune, elle coûte de la thune au peuple allemand qui n'en peut déjà plus ET QUI NE SE PLAINT PAS, LUI ! Alors ils aimeraient tellement l'éjecter qu'ils cherchent utilisent un placebo assez efficace : se débarasser de LEURS vieux.

Et encore, estimez-vous heureux, j'ai pas fait de parallèle entre ça et les déportations sous Hitler. Et merde... 



83243_vieux_une.jpg



 

Repost 0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 18:06

Gilbert Collard en magnat de la presse. Ceci dit, après avoir eu le droit à Bernard Tapie, les escrocs dans la presse, hein... Non parce que c'est bien beau, mais le député frontiste se plaint que la presse n'est pas assez pluraliste, ce qui semble être confirmé par la plupart des politiciens de droite qui voient la presse comme possédée par les bâtards de gôchiss, cette sale race de gens qui pensent plus aux autres qu'à leur gueule. Je caricature ? Oups, je ne m'étais pas rendu compte.

Toujours est-il que, si la presse d'extrême a été mise au placard, c'est parce qu'elle prônait des idées extrêmistes. Et peut-être aussi parce que personne ne la lisait. Gringoire, Je Suis Partout, ce genre de réjouissances... Bon, ceci dit, Collard a tort en disant ça, parce que la presse d'extrême-droite a encore Minute, ce cadeau de Dieu. Et ça, c'est une victoire pour eux. 

Non mais bon. En plus, Gilbert Collard, avec deux "N", voudrait sortir son torchon, PQ, allume-feu journal dans le Gard. C'est dire que le lectorat est ciblé. Avec un peu de chance, il pourra presque s'étendre en Alsace profonde. Mais ça, ça reste une autre histoire. Bon, et un peu dans le Nord, aussi. Parce que là-bas, "c'est pas qu'on aime pas les Noirs et les Bougnoules (sic), mais comme ils sont pas blancs, on est pas sûrs qu'ils soient bien consanguins, voyez. C'est ça qui gêne". On n'en saura pas plus, la femme ayant dit ça devait à l'Eglise avec son mari. Ou son cousin, on sait pas trop, en fait. 


Gilbert-collard-637x0-1.jpg

Et le plus drôle, c'est que cet homme a un petit air de Tapie. Je dis ça, hein... 

Repost 0
Published by Hannibal
commenter cet article

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact