Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 20:38

François Hollande nous assure que la guerre au Mali ne va pas durer. Oui. Certes. Donc pourquoi vouloir envoyer 2500 soldats dans une guerre qui sensée être courte ? Je me pose la question. La situation finira-t-elle à ressembler à celle de l'Afghanistan, où, au bout de onze années de guerre et 88 morts plus tard, on s'est dit qu'il serait peut-être bien de rappeler les troupes et de laisser seulement une poignée de soldats pour commencer à former l'armée afghane. Peut-être que je me trompe, je n'en sais rien. J'espère. 

Pourquoi je compare ces deux guerres ? Pour une raison simple. Peut-être qu'elle l'est trop, mais c'est ce qu'ils clament à longueur de journée, alors bon, écoutons les puissants. Selon eux, c'est une guerre contre le terrorisme qui se joue en ce moment au Mali. Moi, je veux bien. Mais quand une poignée d'intégristes se disperse quand on envoie une armée, peut-on vraiment parler de terroristes ? Un terroriste n'est-il pas sensé aller jusqu'au bout de son action ? Sinon, c'est trop facile. Attaquer des populations sans défense et ensuite faire la poule quand l'armée Française arrive... En Afghanistan, c'était pareil. On nous a dit que c'était une guerre anti-terroriste. On peut considérer ça fondé et juste, mais le sceptique que je suis ne crois pas seulement à une mission humanitaire pour délivrer un pays. Des fois je me demande s'il n'y a pas eu des enjeux pétroliers. Mais ceci reste à prouver. Au Mali, on vient nous dire la même chose. Que c'est contre le terrorisme, bref, des belles choses qui sont bien pour la confiance et pour le moral, mais qui, en langue de bois, cachent la vérité qui est autrement plus économique. Ici, il paraît que c'est pour de l'uranium extrait au Niger (article du NPA) que la France vient se battre. Parce qu'il faut dire ce qui est, la démocratie, en France, quand c'est chez nous, ça va, quand c'est chez les autres, il faut un intérêt économique. 

Un exemple ? Le Printemps Arabe, chose vantée par toutes les démocraties, loué par les chefs d'Etat et les peuples occidentaux. C'est bien beau. Sauf que ce Printemps Arabe (qui aura deux ans au mois d'Avril), à part ceux Tunisien, Lybien, Syrien et Egyptien, on n'a pas eu beaucoup d'exemples de révolutions qui ont échoué (notamment au Bahreïn). Que les médias fassent un choix sur ce qui sera vendeur, passe encore, c'est leur boulot. Que nos gouvernements démocratiques fassent un choix dans les populations à aller défendre, là, je comprends un tout petit peu moins. Vous allez dire que je vois du complot partout. Peut-être. Mais la Libye reste le seul pays où une coalition internationale est intervenue. Beaucoup pensent que c'est pour avoir la main sur des réserves de pétrole. Et je le pense aussi. D'autres disent que s'il n'y a aucune intervention en Syrie, c'est pour éviter de faire éclater la poudrière arabique. C'est sûr qu'il y a l'Iran pas loin, mais est-ce un argument valable pour laisser une population se faire massacrer par son dictateur ? Non, je ne pense pas.

Alors on va arrêter la fausse grandeur d'âme, la fausse magnanimité et on va jouer cartes sur table. Que dirait la droite si l'on apprenait que François Hollande avait décidé de faire la guerre au Mali pour de l'uranium ? Qu'aurait dit Jean-François Copé ? 

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 17:30

Les députés UMP qui abandonnent les débats au Parlement sur le Mariage Pour Tous. Donc. Je récapitule. Ces messieurs voudraient un débat pour le MPT, mais, une fois que ce débat est annoncé, on le refuse ? Okay. L'UMP demande un référendum. Bien. Mais il faudra leur rappeler que la loi qui pourrait permettre ce référendum n'a jamais été voté, depuis 2008 par... l'UMP ! Eh ouais. Encore une fois, on accuse les socialistes de toutes les erreurs que le gouvernement Sarkozy a pu faire sans jamais se remettre en question. Donc bon. Ca va aller, cette hypocrisie. Et si on devait écouter tous les prédicateurs, on serait pas là, j'ai envie de dire.

Si on avait attendu des sudistes qu'ils acceptent de considérer les Noirs comme des gens normaux et plus comme des larbins ou des bons à rien, je peux vous dire avec pas mal de certitudes qu'Obama ne serait pas président des States et que les démocrates pourraient se torcher pour avoir une place au Sénat ou au Parlement. 

Si on avait attendu patiemment qu'Hitler domine toute l'Europe, comme le faisait Pétain, je ne pense pas que je serais en train de dire ça aujourd'hui sans voir un SS débouler derrière moi.

Si le peuple (et non pas les militaires français) n'avait pas pris la Bastille en 1789, serions-nous là, à nous déchirer pour savoir s'il faut, oui ou non, accepter le mariage pour tous ?

Parce que la question est bien là. Ce sont grâce à des évolutions sociétales et sociales que la France est ce qu'elle est aujourd'hui. Vous acceptez désormais le vote des femmes sans hurler au scandale, sans huler que ça nuirait à la démocratie. Bon ben voilà. Dans quinze ans, quand vous verrez des photos de vous dans la même manif que Gabriac, l'ordure néo-nazi nationaliste (désolé, je m'y ferai pas), pour une manif qui s'apparente plus à "Ils n'auront pas les mêmes droits que nous". Quand votre fils, homosexuel, vous verra avec une pancarte "Un papa + un maman = une famille", comment croyez-vous qu'il réagira ? Je vous laisse à vos tribulations de réacs. Christine Boutin l'a dit, c'est pour réformer l'esprit de 68. Donc bon, on voit déjà la niveau du truc, quoi.

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 17:59

Notre bon Gabriac (ou Benedetti, en fait, je sais plus, ils sont pareils, de toute façon, ils m'en voudront pas), a profité de la manif facho et homophobe (gauchiste de merde) de la manif contre le Mariage Pour Tous pour refaire une magnifique sortie sur... la dépénalisation du mariage homosexuel. Ouais, je vous explique. Un truc so 50's. Un peu comme si un fasciste aux Etats-Unis demandait qu'on sépare de nouveaux les Blancs et les Noirs, quoi. Rien que ça. Si c'est que ça, on peut aussi lui filer un coupon gratuit pour la seule, l'unique et l'ultime show de guillotine. Sa tête dans un panier. Imaginez le délire. Tout le monde s'indignerait, il serait porté en martyr, en héros national. Ouais, bon, quand même pas, mais bon. On peut toujours rêver. Lui aussi, d'ailleurs.

Non, et puis bon. Quand Civitas essaie de te signifier que non, ils ne sont pas des homophobes et extrémistes et, en face de ça, leur cortège part en même temps que celui de Gabriac, je me pose quelques questions quand même... Bon, ceci dit, on a pas trop eu à se plaindre de Civitas. "Bah ouais, ces salopes de gouinasses de Femen, ça a bien compris, la dernière fois quand on leur a mis une branlée dans la gueule. Mais comme elles aiment la chatte, bah elles ont pas l'habitude d'en prendre des branlées. Haha. T'as compris, celle-là, Alain ? Branlée, chatte, tout ça. Allez, fais pas ton catho, putain." 

On a aussi eu le droit à des prières de rue musulmanes catholiques. Comment c'est'y pas qu'c'est bizarre, ça. Quand c'est des méchants islamistes, couteau à la bouche, du sang dans la barbe et une ceinture de dynamite autour d'eux, ça va ? L'hypocrisie est en train de devenir une valeur nationale. Bientôt, quand tu le seras pas, on t'enverras faire une cure d'hypocrisie. On te fera prendre des pilules, tu t'entraîneras à critiquer tes amis dans leur dos, des trucs chouettes, quoi.


Je vous propose cette petite vidéo. Une petite propagande nazie, de temps en temps, ça fait pas de mal. Quoi ? J'ai dit propagande nazie ? Au temps pour moi, je voulais dire propagande nationaliste (ça passe mieux, déjà). Un petit film de même pas 3 minutes, où, par des images de deux JT (ouh, multiplication des sources), Alexandre Gabriac, conseiller général de je sais plus quelle région, nous montre les bienfaits d'une petite manif en ranjos (sauf pour les nanas du premier rang qui sont en tongs, mais ça, c'est juste pour te faire venir, pour te dire que même dans une manif facho, y'a de la gonzesse à tringler et que tu vas bien t'éclater. Et l'éclater). Où on étend des trucs sur des bâtiments. Où on peut même pas lire ce qui est marqué sur les banderoles parce qu'il n'y en a pas un qui est capable de mettre un ralenti là-dessus


 
Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 18:14

























Et le petit bonus...
Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:52

Le ciel s'assombrissait, et, déjà, les premiers éclairs zébraient le ciel. La pluie alourdissait l'air. La réalité s'écroulait, imperceptiblement. J'avançais, cherchant une issue parmi les décombres. Ca nous était tombé dessus comme ça, d'un seul coup, on n'a rien pu faire. Rien du tout. Et je te cherche depuis l'aube. De l'aube au crépuscule. 

Déjà un tour de cadran, toujours pas de nouvelles de toi. Toujours aucun signe de vie de ma part. Serais-je définitivement mort ? Ou suis-je comme en hibernation, attendant ton possible retour ? Je n'en sais rien, peut-être que je ne le saurais jamais, après tout, est-ce plus mal ? 

Tout d'un coup, le black-out. Je voyage. Entre les époques, les lieux. Je suis en train de partir, je le sais. Il faut que tu sois là. Une dernière fois. La neige recouvre mon corps, petit à petit. Me voilà en 1917. Le Chemin des Dames. Des bruits. De la fureur. Des hurlements. Des explosions. La neige fond instantanément. Eté 1789. Je suis couché sur une guillotine. Je vois la lame. Je la sens me trancher la gorge. On me saisit par les cheveux et on me montre la foule. La haine et la fierté d'un peuple. Je suffoque, l'air se fait rare, le ciel a viré du bleu au violet. En quel siècle, quelle année suis-je ? J'aimerais le savoir, et en même temps, j'imagine toutes les répercussions de ces voyages temporels. Je repars dans le passé, je suis allongé, dans le noir, sur un lit. Ma peau me brûle, j'ai des pansements sur les yeux. Je ne sens plus mes jambes, je ne peux plus bouger. J'ai l'impression d'être enfermé dans mon propre corps.

Et soudain, je me réveille. Comme j'aurais pu m'en douter, tu es là. Tu pleures. Encore une fois, tu me sauves la vie.  

Repost 0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:57

- En Moselle, une fillette de cinq ans a été emmené au poste de police pour cantine impayée. C'est vrai quoi, on va pas laisser les enfants dicter leur loi. Qu'est-ce que ce sera dans cinq ans ? Conduite sans permis en état d'ivresse et sous emprise de stupéfiant ? Au cachot.

- Un rappeur se suicide via Twitter. Premier suicide 2.0. Le mec est reconnu mondialement (au moins sur MSN) comme pionnier d'une nouvelle forme de distraction. 

- Un mort sur le Paris-Dakar ! Au bout de 7 étapes, on commençait à s'impatienter, quand même. C'est con, c'est même pas en pleine course.

- Les tarifs de la SNCF augmentent. A ce prix-là, je vais pouvoir faire ma fine bouche quand on m'ammènera un TER datant de 1987 avec vingt-cinq minutes de retard.

- France Inter en grève : pour passer le temps, ils font une playlist de 25h. Donc nos doutes se confirment, il y a bien une faille spatio-temporelle chez France Inter.

- Un meurtre d'homosexuel par jour au Brésil en 2012. Continuez comme ça, les gars. Bientôt, il va falloir vous attaquez aux trans. Et là, là, seulement vous aurez du boulot.

- Marseille capitale culturelle de l'Europe. Ca y est, on a reconnu les cultures de kalachnikovs et de cannabis ? 

- Hollande envoie l'armée française au Mali. Il nous a menti. Il nous avait promis d'être le président de "Tous les français". Si maintenant, on confond France avec Mali...

- "Papa, Maman, Enfants". Je vois qu'on oublie le prêtre dans l'arbre familial, c'est pas super classe pour un mec qui a marié, baptisé, violé vos parents / enfants / animaux de compagnie.

- Feuilleton Depardieu en Russie : après une envie de reprendre le théâtre avec une troupe Russe (600€ / mois), il aurait été approché pour rejoindre le parti communiste. S'il le fait, il crache sur toutes ses valeurs et aura l'air d'un con monté sur une girouette.

- Manuel Valls à Mulhouse. Les parisiens découvrent enfin l'accent chantant et les dégâts de l'inceste en Alsace profonde.

- 3 Kurdes assassinées à Paris. Pas de funérailles nationales. Bah ouais, c'est con d'être apatride. 

- Une famille virée d'un HLM à cause de ses fils dealers. Une bonne raison pour exclure des squatteurs. Et des Noirs en plus.

- Aurélie Filipetti en vacances à l'Île Maurice. Je me souviens de Michèle Aliot-Marie en voyage en Tunisie tous frais payés par Ben Ali, la droite avait tenté de camoufler avec des brindilles et de l'herbe.  

Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 19:01

C'est en regardant le film Elephant de Gus Van Sant (que j'avais déjà vu, ceci dit), que je me suis mis à comprendre un peu mieux le mécanisme de ce film. La première fois, il m'a paru vraiment, mais vraiment long et soporifique. Finalement, j'ai percuté. Et ce film est juste... bouleversant. Pourquoi ?

Parce que déjà, la manière de filmer de Van Sant, qui est très très personnelle (en effet, vous n'entendrez jamais dire une personne dans un ciné : "Ce mec filme comme Gus Van Sant, c'est fou"), qui joue sur pleins de sous-entendus. Sa manière aussi d'alterner les plans, de voir l'histoire d'un personnage puis de le revoir, plus tard, croisant le chemin d'un autre personnage. Quand on comprend les mécanismes de la réalisation, cela va tout de suite mieux.

Ensuite, ce film, au-delà d'une réalisation géniale va plus loin. Le génie de ce film tient plus à la banalité du quotidien qu'à la présentation de la fusillade. Parce que c'est bien ça, le point d'orgue du film : montrer comment une fusillade bouleverse. Pas seulement des vies, mais aussi le quotidien des gens. Dans Elephant, un univers entier s'effondre. D'ailleurs, la phrase des deux tireurs "Vas-t-en, ne reviens pas" est assez évocatrice. Une sentence du type "ce que tu as connu est mort, essaye de te faire à l'idée que tes amis, tu ne les reverras qu'une fois. En costume noir dans une Eglise". C'est cette dimension qui m'a frappé au visage, hier. Une fissure dans l'espace-temps, qui ne se refermera pas. 

Avec toutes ces polémiques sur les armes aux Etats-Unis et la dernière fusillade en date d'aujourd'hui, il me semblait important de dire ce que je pense vraiment de cela. L'épisode des Simpson que je regardais à midi y faisait tristement écho. Le port d'armes légal aux Etats-Unis est protégé par la constitution. Là, est, pour moi, le problème. Cela donne un énorme avantage à la NRA (National Rifle Association, Association Nationale des Armes) qui vend toujours autant (voire plus) de fusils, de flingues, d'armes de poing, depuis la fusillade de Newton, en Décembre dernier. Il serait urgent, pour la première démocratie du monde, de faire en sorte que tous ces citoyens soient égaux, qu'il n'y ait plus de violences. Mais les gouvernements successifs savent (je ne fais pas là l'apologie d'une quelconque théorie du complot) et sauront toujours que le lobby des armuriers est tellement puissant qu'ils ne pourront rien faire (sauf augmenter les taxes pour récupérer un peu de feraille). Alors on continuera à écraser une petite larmichette devant les caméras du monde entier, pour montrer qu'on est quand même triste que notre lobby (et notre gouvernement) autorise de telles atrocités, et que, le soir, avant de s'endormir, on recharge sa carabine parce qu' "on sait jamais".

Repost 0
Published by Hannibal - dans Réflexion
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:18

L'entreprise fourre-tout Virgin (un peu comme la FNAC ou Chapitre.com, oui) a mis la clé sous la porte. Une bien triste nouvelle pour tous les adeptes de "l'étoile rouge", pas le symbole communiste, les gars, non. Ceci dit, on se demande bien ce que vont devenir les mille salariés qui bossent pour eux. Parce que là-dedans, ceux sont eux qui sont lésés. Passer l'arme à gauche parce que les dettes sont impayées, c'est clairement un problème administratif. Donc, au lieu de condamner mille personnes qui n'y sont absolument pour rien sous prétexte qu'on a "plus de thune pour continuer", je trouve ça limite. 

Et Mme Filipetti, ministre de la Culture et de la Communication qui trouve "déloyale" la concurrence d'Amazon. C'est sûr, elle est bien placée pour parler, la ministre Mosellane. Mais j'aimerais avoir son avis sur le Megastore de Metz qui a fermé au début de cet été, quand elle était à peine ministre.

Le truc qui aurait été intéressant pour la culture, c'est de laisser les magasins tourner et de faire fermer cette fréquence radio qui émet des ondes négatives dans les oreilles des auditeurs. Que je vous rappelle : avant 2007, la station Europe s'engageait à ne diffuser "Que du rock, que de la pop". Cinq ans plus tard, la station est toujours détenue par le groupe Virgin depuis 2008. Ce qu'est devenu la station ? Il vous suffit de vous brancher sur leur site web pour le savoir. Et de vous apercevoir que le fameux "Que du rock, que de la pop" est vraiment vraiment loin. Je me souviens de certaines émissions où les morceaux de rock étaient floraison, où les animateurs ne jouaient pas les DJ, où "écouter de la musique" n'était pas encore complètement entraînée dans le mouvement du "ça fait le buzz donc j'écoute". Alors que maintenant... Et je ne vous parle pas de la chaîne télé, rachetée il y a peu par Canal... Passer pendant quatre années de suite, les bouses musicales d'artistes éphémères, bravo. J'ai même cru apercevoir qu'ils avaient récupéré le concept de Next. Du beau boulot de sagouin.


virgin-logo.jpg 

Repost 0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 20:04

L'histoire peut prêter à sourire, son but nous montre à quel point la société peut être vulnérable quand confronté à quelque chose qu'elle ne connaît pas. C'est en cette tournure à mort journalistique que j'ai choisi de commencer mon article, pour vous choper par la gorge et vous obliger à lire mon article.

Le père d'un jeune chinois de vingt-trois ans aurait engagé un tueur à gage pour descendre son fils. Enfin... l'avatar de son fils sur World of Warcraft. Le père, de l'ancienne génération, qui a au moins cinquante ans n'aurait pas sû quoi faire pour sortir son fils de la délinquance informatique dans laquelle son vieux mioche plongeait petit à petit. On imagine aisément la crainte d'être découvert en train de jouer à un jeu en ligne américain lorsque l'on est en Chine. Le Parti peut alors devenir violent et très regardant sur vos moindres faits et gestes.

Mais tuer un avatar en ligne. Pourquoi ? Cet homme ne sait-il pas que des avatars, on peut en refaire autant de fois qu'on veut et que c'est pas un commanditaire slovaque qui va régler le problème ? A ce que je constate, même avec la politique de l'enfant unique, la Chine galère pour élever ses enfants. Bien joué, les gars ! C'est pas compliqué, pourtant. Un coup de bâton derrière la nuque, et le problème est réglé. Ceci dit, c'est plus facile d'avoir des filles, elles sont noyées dès la naissance. OH WAIT A SECOND ! Heureusement qu'ils ne sont pas catholiques, hein. Parce que quand t'as une famille de 7 gosses à élever au XXIe siècle et que la morale catholique en a autant à cirer de ces nouveaux tétards que du nombre d'indigènes exterminés pendant la colonisation des XVe - XVIe siècles. Enfin je dis ça, hein... Ca n'engage que l'Eglise.

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 16:56

La France était trop occupée par l'affaire Bardopardieu pour s'intéresser à de vraies choses, comme le discours de Bachar Al-Assad qui a affirmé vouloir continuer à diriger la Syrie, pendant une allocution publique. Je suis d'autant plus surpris qu'aucune tentative d'assassinat n'a été à déplorer. Alors que ça aurait été tellement simple... 

Je suis tombé sur cet article, qui parle d'un pilote de drone. Un drone, c'est quoi ? C'est un outil militaire (ouh, le politiquement correct) qui sert à aseptiser la guerre, en quelque sorte. A la rendre moins humaine, à dire "c'est pas nous, ce sont les machines qui tuent". Un jour, ça finira en bavure, je le sens. Genre un soldat américain qui va se faire descendre. Et là, ça sera de la faute de qui ? Des terroristes qui ont pris le contrôle du drone ? 

J'aimerais savoir ce qu'en pensent les gens attachés à des valeurs de paix et d'amour, ce genre de choses un peu old school auxquelles tu crois quand t'as treize ans, mais qui eux, ont bien plus. Des nouveaux hippies, ces gens qui manifestent encore pour l'arrêt des violences et du travail des enfants. Ces gens qui vivent aux Etats-Unis, qui manifestent avec leur iPod5 dans la main et leur netbook dans le sac fabriqué par des petits chinois. Qui marchent pieds nus "parce qu'on trouve pas de chaussures qui ne sont pas fabriqués par des enfants et qui rentrent dans notre fourchette de prix". L'hypocrisie, quoi. J'aimerais savoir ce qu'en pensent les dirigeants américains, de toutes les couches, que ce soit un maire d'une ville du New-Jersey ou un haut-gradé de l'armée. J'aimerais savoir ce qu'en pensent mes compatriotes, franco-américains qui n'ont d'américain que le profil du consommateur compulsif et presque obèse. Ce qu'ils pensent du fait qu'on tue des enfants avec des moyens "propres" et qui ne font pas de dégâts collatéraux. Moi, ça me révolte, je trouve ça vomitif qu'au nom d'une prétendue supériorité technologique, on s'en serve pour massacrer des populations innocentes, que ce soit des femmes, des enfants ou des hommes qui n'ont jamais voulu s'engager dans quelque combat que ce soit, qu'ils y soient tués parce qu'un terrorsite a, un jour, décidé d'attaquer le centre névralgique de la première puissance mondiale : son économie.

Je trouve ça immonde qu'un gradé de l'armée puisse dire à un subalterne "c'était un chien" quand il a ordonné que ce subalterne détruise une maison où se trouvait une famille. Et un enfant qui aurait été pris pour un simple animal de compagnie.

Les Etats-Unis, la plus belle nation hypocrite de tous les temps. J'espère encore avoir l'occasion de le redire, notamment quand Obama fera un serment sur la Bible. 

Repost 0

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact