Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 20:19

Serge Ayoub en garde à vue pour violences conjugales. Le cerveau aurait tenté de se faire entendre dans un ultime sursaut avant l'encephalogramme plat définitif. En même temps, c'est compliqué de te faire entendre quand t'es le cerveau de Serge Ayoub. Pendant longtemps, on t'a mis en mode off. Peut-être juste ta partie reptilienne qui survivotait encore un peu (de quoi lui permettre de respirer) mais sinon c'est tout. Parce que Serge Ayoub c'est quoi qui ? 

Pendant un moment (long moment), j'ai tenté de me souvenir qui était cet homme avec une boîte crânienne disproportionnée par rapport à ce qu'elle contient. Au final, j'ai échoué et j'ai lu l'article du Huffington Post. Sans surprise, il me semblait bien qu'il était d'extrême-droite. Mais c'était la raison pour laquelle il était sorti de l'ombre tel un Zéro Zorro des temps modernes, prêt à défendre le facho et le timbré, quelque soit le sort qui lui est réservé. Et le sort qu'il réserve aux autres. N'épiloguons pas sur l'affaire Clément Méric. Comme le dit Proust (Gaspard, pas Marcel), "des gauchistes qui sortent d'une vente privée pour se fritter avec du facho" (ou un truc dans le genre), admettez-le, c'est un peu con. Anti-système et aller à une vente privée. C'est pour ça que je refuse celles de la FNAC. Systématiquement. Après, c'est pas mon côté anti-système. C'est juste que la FNAC, 17€ le CD, voilà, ça fait mal au cul un peu.

Bref je m'écarte putain. C'est pas grave. De toute façon, c'est de ce front plat de Serge Ayoub qu'on parle. Du mec qui se fait appeler "Batskin". Pour moi, c'est ni plus ni moins qu'une traduction de "peau de chauve-souris". Rien à voir avec la batte. Pour le coup. C'est bien beau de choisir des surnoms qui cognent (ahah), encore faut-il que ça marque les esprits (et pas que les visages). Parce que l), Batskin, pour le coup, on a plus l'impression d'avoir affaire à une chauve-souris skinhead qu'à un véritable ramolli du bulbe. Pour en revenir à sa femme, bah que dire. Si ce n'est que, déjà, un vrai gentleman ne cogne pas sa femme (on passera le risible de cette sentence en disant qu'un homme, s'il a un peu d'estime, ne cognera jamais une femme), et que bah rien quoi. C'est Serge Ayoub et je vois pas en quoi on s'étonne. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact