Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 19:13

9558.jpg

Sincèrement. J'ai été aussi dégoûté à mort, mais vraiment, d'avoir la capacité de me dire que Metallica ait pu pondre une bouse pareille avec Lou Reed (qui, pour moi, était juste le mec qui chantait Walk On the Wild Side).

La première écoute m'a mis les larmes aux yeux, sérieusement. Après le désastreux Death Magnetic (pour dire, je trouve même, par certains aspects le St.Anger meilleur), je me suis dit qu'on ne pouvait plus rien faire pour sauver le combo californien.

Et, petit à petit, j'ai commencé à me dire que cet album ne pouvait pas être complètement mauvais (faut dire qu'ils ont fait fort en balançant The View comme single, le seul où James hurle qu'il est une table. Je dis ça, hein...). Et après, j'ai réécouté l'album en entier. D'une seule traite. Des morceaux me laissent dubitatifs, c'est sûr. Et c'est obligé. Et je pense que c'était, à la rigueur, le but recherché par les deux entités : un truc hybride que ni les fans de Metallica ni les fans de Lou Reed (s'il restait des fans de Lou Reed, cela va de soi) ne prendraient pour eux. Et ça, je pense que c'est le vrai but d'une collaboration entière, cette chose qui ne peut pas être réalisée sur un duo ou un featuring : faire en sorte que deux univers puissent se confondre et qu'on ne puisse pas les discerner tellement ils sont imbriqués l'un dans l'autre.

Pour moi, le morceau le plus fort de cet album, ça reste Cheat on Me. Un morceau avec une vraie atmosphère, une vraie recherche musicale pour faire coller les deux univers. Quand y'a tous les instruments qui rentrent, ça commence à prendre de l'ampleur, petit à petit. C'est pas Metallica, c'est Lou Reed et son power band Metallica, c'est totalement différent. C'est comme si on disait que Chickenfoot, c'était pas Van Halen ou que Them Crooked Vultures, c'est pas QOTSA. C'est bel et bien des entités différentes, y'a pas à tortiller du cul pour chier droit.

Donc, je mets pas une note exceptionnelle à cet album (un six sur dix) parce qu'il ne le mérite pas, objectivement parlant : avoir fait une telle comm pour un résultat aussi décevant, ça me fait pas particulièrement bander. Mais au moins une petite moyenne pour que le monde cesse de conchier à la gueule de Lou Reed et Metallica une fois pour toute. Et je le repète, cet album est peut-être meilleur que certains morceaux de Metallica, et au moins, ça les a ouvert à d'autres projets que leur carrière solo qui les a mené loin (et surtout à cette horreur qu'est Death Magnetic).

Parce que j'ai pu comparer les deux Metallica : avant et pendant l'enregistrement de Lulu. J'ai été voir (au cinéma) ce concert qu'est Français Pour Une Nuit. Tout y est attendu, pas de grosses surprises au niveau du set, ils avaient l'air empâtés sur scène, ne bougeant presque pas. Le set était, pas décevant, ça serait injuste, mais comment dire... Trop conforme à ce qu'on peut attendre de Metallica. Grosso modo, une setlist dictée par le fan : on met pas de Load / Reload parce que le fan trouve ça nul. On évite d'aller au maximum vers St.Anger parce que ça rappelle trop de mauvaises choses (ce qui me semblent être un argument assez fort pour dire qu'on ne veut pas jouer cet album en live. Plus que de dire que c'est parce qu'Hammett ne fait pas de solo). Et j'ai eu la chance de les voir au Sonisphere. Ils avaient récupéré une certaine énergie, une nouvelle envie de jouer, j'ai trouvé. Et j'ai pas été le seul à penser ça. Le plus surprenant ? Qu'ils aient eu l'audace de faire The Memory Remains et que le public ait suivi de bout en bout. Et ça, c'est beau. Et merci Lou Reed de nous avoir rendu le Metallica qui nous manquait à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hannibal - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact