Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 20:47

Je n'avais plus foi en rien. Jusqu'à ce qu'elle arrive. Je ne savais plus vraiment où j'en étais. Et elle est arrivée. Je n'étais plus qu'une coquille vide, complètement vide. La précédente locataire avait dévasté les lieux comme vous ne l'oseriez l'imaginer. Et elle est arrivée. Elle a remis de l'ordre dans la pièce principale. A redressé les miroirs qui menaçaient de se briser. Elle a ouvert les rideaux. Et le soleil est entré. En même temps qu'elle. Parfois, j'en viens à me demander si ce n'est pas elle, le soleil. Longtemps, j'ai eu l'impression d'attendre le lever du soleil derrière des rideaux occultants. Longtemps, j'ai voulu m'accrocher aux précédents rideaux qui tombaient, malgré eux, en lambeaux.

Longtemps, j'ai essayé de faire rentrer quelqu'un dans mon appartemment pour que je puisse enfin y mettre de l'ordre. Longtemps, j'ai attendu. Longtemps, je n'ai été qu'une coquille. Vide et sans sentiments. Tout juste bon à craquer quand on marchait dessus un peu fort. Longtemps j'ai perservéré. A chercher du côté de gens qui ne m'ont aimé que pour l'intérêt, maladif, que je leur portais. Longtemps, j'ai cherché du côté des "forts" pour avoir la sensation de marcher, moi-même, sur des coquilles vides.

Comment expliquer qu'une relation puisse changer aussi vite et aussi fortement ? Moi même je ne le sais pas. Moi même je ne saurais pas lui expliquer, à elle, comment cela est arrivé. Alors pourquoi chercher à vous l'expliquer à vous ? Non pas que vous n'en valiez pas la peine. Loin de là. Je sais que vous serez heureux pour moi. Pas de problèmes là-dessus. J'aimerais juste que ça soit simple. Peut-être trop simple. Que j'arrête de me faire des films, sans cesse. Que je puisse enfin en avoir pleinement conscience. Ce qui est, en grande partie, déjà le cas. 

J'ai toujours eu peur des relations à distance, de ce qu'elles impliquaient comme sous-entendus. Des sous-entendus et des obligations. Qui blessent. Qui torturent, même. Pourquoi ? Je vous laisse imaginer, même si vous ne le pouvez pas vraiment. Comment se placer dans une relation à distance quand vous êtes à dix kilomètres l'un de l'autre ? Comment vous situer une relation à distance quand celle-ci n'est rien, pour vous ? Comment vous expliquez une relation qui est toujours sur la corde raide ? Qui menace toujours de tomber dans le vide intersidéral à la moindre tempête magnétique ? Comment la voir, elle, quand il n'y a ni TARDIS ni Docteur à portée de main ? 

Je l'ai attendu. Je t'ai attendu tellement longtemps. Comment imaginer que tu ne pourrais plus être là, d'un infime claquement de doigt... pouf! plus rien ? Je ne veux pas me l'imaginer et tu sais pourquoi.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact