Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 18:40

Bon, ça y est. Obama est (pratiquement) réelu (avec les petites facéties du système électoral américain, on sait jamais, en fait, jusqu'en Janvier) aux States. 

Ce genre d'infos super importantes qui influe à mort sur le fil d'actu Facebook et sur la TL de Twitter. Rien n'aurait été pareil si le Mormon (le méchant mormon polygame et croyant) l'avait emporté sur le Président sortant le plus cool du monde (en apparence, au moins, d'après ce qu'en dit Le Monde). Les fils d'actu Facebook auraient été moroses, les TL de Twitter auraient nettement moins relayées cette victoire sans précédent de Mitt... Bref, c'est comme les plaques tectoniques, les réseaux sociaux. Tu sais que ça finira par bouger, sauf que tu sais pas quand ni comment. 

Moi, le truc qui me met sur le cul, c'est la capacité des français à s'intéresser aux élections américaines plus qu'aux élections françaises. Ca me semble complètement con, comme attitude. Qu'on soit satisfait (heureux, c'est trop, je trouve) de la réélection de Barack Obama face à Mitt Romney, je peux comprendre (j'en fais partie, évidemment), mais qu'on dise que la politique américaine est plus facile à comprendre que la politique française "Parce qu'il n'y a que deux partis qui se disputent la place". Mmhh. J'ai vérifié cet argument. En effet, il n'y a que les républicains et les démocrates pour brûler des milliards (oui, des milliards. Mais vous savez, nous n'avons pas les mêmes valeurs, hein. La crise, la crise, c'est vague...), mais il y a d'autres candidats. Lesquels ?... Ben... Si vous vous intéressez à la campagne présidentielle américaine, vous serez capables de me les citer. Sinon, vous êtes juste des suivistes. Je ne les connais pas non plus, le battage médiatique autour de Mitt et Barack étant tellement fort... Sérieusement. Vous y comprenez quelque chose, vous, dans les "grands électeurs", "swing states" ? Si une âme charitable peut me l'expliquer ça serait cool. Mais si vous avez autre chose à faire, faites-le, hein, je ne vous en voudrai absolument pas. Cependant, je crois que la chose qui semble "faciliter" les élections aux Etats-Unis, c'est la présence de "2" candidats (une sorte de second tour à la française, quoi), alors qu'en France, la dizaine de candidat, ben c'est compliqué, ma bonne dame, hein. Ils ont tous des avis différents, ils parlent presque tous de la même chose, comment voulez-vous qu'on fasse la différence, nous, pauvres français stupides ? Et en France, on aura beau dire, mais ce sont des corrompus sur-médiatisés, alors hein... Ouais. Ouais. D'accord. C'est généralement là que je remets mes écouteurs.

Y'a encore un truc qui me chiffone. Peut-être plus que ce que je dis au-dessus. C'est comment on peut soutenir une démocratie terroriste néo-libérale. Et le truc qui vous fait tiquer, dans cette phrase, c'est certainement pas le "néo-libéral" (même moi, j'aurais la flemme de l'expliquer, pour tout vous dire). Par contre, c'est pour le mot "terroriste" que j'ai plus d'intérêt. J'ai lu, dans le cadre de la fac (sinon, je ne l'aurais même pas fait), Noam Chomsky. Ce linguiste, penseur, qui parle de la dominance mondiale des Etats-Unis et qui assimile "la plus vieille démocratie du monde" à un état terroriste tout ce qu'il y a de plus banal. Bush, en 2001, par exemple, en assiégeant l'Afghanistan et l'Irak, il a fait quoi ? Du terrorisme, ni plus ni moins. La Guerre de Corée ? Du terrorisme (et c'est sûrement encore pire dans ce cas-là, puisque les Américains se réjouissaient des attaques contre ce pays asiatique), mais ça, personne n'en parle, évidemment. Comment la nation, née du colonialisme, peut-elle envisager d'attaquer d'autres Etats pour leur imposer son mode de pensée et sa façon de vivre ? Pour la plupart des gens, c'est impensable. Parlez-leur de la France qui a colonisé au XIXe, et là, ça va tout de suite mieux. On n'utilise pas encore le mot "terrorisme", mais presque.

Alors, les néo-américains, vous en dites quoi, de cette présidentielle pas trop trop démocratique ? (mais on va faire semblant qu'elle l'a été, pour la forme et le rayonnement du pays du fordisme, du taylorisme et de la bombe nucléaire...) 


 
georges-w-bush-finger.jpg


Ce 43e Président des Etats-Unis. Un texan, roi du pétrole. Un doigt qui vaut largement un bras (Gérard, t'es pas tout seul, t'inquiète pas). Qui a laissé repartir l'avion des Ben Laden en Arabie Saoudite après le 11 Septembre alors que les voies aériennes étaient fermées. Celui dont le père à fait pas mal de saloperies aussi. Dont le prédécesseur de ce dernier, acteur vénéré et vénéneux du cinéma des années 40, a fait encore plus de mal à la nation américaine en 8 ans. Good Job, Guys ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact