Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 22:02

L'église était le lieu le plus propice dans lequel je pouvais me réfugier. En attendant que tout cela cesse. En attendant que la mort, au dehors, passe. J'ai remarqué que les symboles religieux les faisaient fuir. Que la vue d'une Bible les faisait hurler de douleur. Qu’ils détruisaient les croix sur leur passage. Ils auraient souhaité un monde sans religion, un monde sans Dieu. Un monde sans Bien. Juste le Mal, le Mal, partout. Tout le temps. Il semblait inutile de vouloir les faire plier, ils étaient trop fort, trop bien organisés. Le plus horrible a été de voir qu'ils pouvaient embrigader les humains, comme ça, en n’ayant rien à faire. Juste en disant qu'ils allaient débarrasser le monde de toute idée de religion et de bonté. Qu'à cela ne tienne, chacun son trip. Plus sérieusement, je me demandais comment survivre dans ce monde. J'aimerais aussi savoir pourquoi ils ont commencé par attaquer la Russie. En commençant par le Vatican, ils auraient été sûr de réussir leur coup.

Je m'appelle Katrien. J'ai vu mes parents se faire assassiner par ces créatures malsaines. Le sadisme semblait être leur arme de prédilection. Des choses horribles. Par chance, et je sais de quoi je parle, sincèrement, mes parents ont eu la tête tranchée. Je suis soulagé pour eux, je me dis qu'au moins, ils n'ont pas souffert. Pour vous donner une comparaison, Guantanamo, à côté, c'est un peu Disneyland. C'est toujours effrayant de voir mourir des gens. J'étais comme tous les jeunes, la mort ne m'effrayait pas, c'était banal, dans les films, les jeux vidéo, tout, quoi. Mais être confronté à la mort, la vraie. C'est totalement aberrant. Vous vous dites d'abord que non, ce n'est pas possible, que ça ne peut pas vous tomber dessus. Vous vous demandez ce que vous avez fait pour que le Seigneur vous en veuille autant. Et là, vous savez. Vous l'avez trop prié. Le Diable envoie donc ses messagers pour se venger et faire savoir, que, lui aussi, il existe, qu'il refuse d'être mis de côté plus longtemps. Qu'il refuse d'être considéré comme totalement négatif. Sans lui, le Bien n'existerait pas. Ça ne serait qu'un vaste concept philosophique, et encore. Peut-on imaginer le Bien sans penser le Mal ? Peut-on penser le Beau sans imaginer le Laid ? Non.

Le Diable avait donc sorti les morts de terre, levé une armée. On racontait cette légende depuis des siècles, tout le monde avait pris ça pour une vaste fumisterie. On aurait dû écouter ceux qui nous disaient que, transis de peur, plongés dans l'horreur, ils avaient vu le Diable, émaner de terre comme un arbre pousserait en vitesse accélérée. Leur était resté cette vision d'une chose. Pas le diable qu'on nous sort à toutes les sauces dans les bouquins pour enfants, avec des cornes et une queue pointue. Un crâne sur une sorte de corps brumeux, qui reflétait le spectre de l'arc-en-ciel. Et plus encore. Comment ? Personne ne le sait. Personne n'avait voulu croire en Son existence. Son attaque avait été minutieusement préparée. Pendant dix, vingt, quarante siècles, peut-être. Il a fallu que ça nous tombe dessus. En y réfléchissant bien, j'ai compris pourquoi la Russie comme centre de formation, comme caserne et comme point de départ. L'Est. La Sibérie. L'endroit le plus froid du monde, celui où très peu d'Hommes ont osé s'aventurer. Et ne sont jamais revenus, d'ailleurs. Peut-être les reverra-t-on bientôt. Mais sous quelle forme ? Telle était la question. Seraient-ils encore vivants ? Morts-vivants ? Morts ? Boule de gaz et d'énergie comme Le Diable ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact