Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 19:50

On aura beau dire ce qu'on veut de Cuba, que c'est un régime politique discutable, et tout, limite dictature, ouais. Par contre, vous ne pouvez pas leur enlever ce qu'ils viennent de faire : considérer le reggaeton comme n'étant pas de la musique. Et là, je dis oui. Bon, par contre, ce qui est plus discutable, c'est que les profanateurs de ce genre de choses ne pourront plus trouver d'emploi. Ce qu'il l'est encore plus, c'est qu'il va y avoir une liste des genres musicaux acceptés sur l'île. Petits tours des interdits :

- le reggaeton : trop porno et pas assez classe. Prison à perpétuité.

- le rock progressif : un mec avec des cheveux longs et qui braille comme une gonzesse, des synthés horribles et des guitaristes, cheveux au vent, chemise ouverte sur torse imberbe. Des hommes, ça ? Deux ans de bagne.

- les boys band : peu importe l'âge, la nationalité, le sexe (moui, faites pas attention), les fans. Peine de mort.

- le post-hardcore-néo-indus-pré-grungecore : on sait pas ce que ça veut dire, mais avec "core", "post" et "pré", on oublie. Geôle. Dix ans.

- le R'n'B. Au même titre que le reggaeton, on ne laissera pas une musique décadente venir nous emmerder. Chaise électrique.

- le hard-rock 80's alors qu'on est en 2012 : sincèrement, les gars. On a rien contre AC/DC, ici. Mais Airbourne, sérieux. Guillotine.

- la dub-step : c'est quoi le pitch ? Le mec qui a inventé ça, il faisait quoi ? Il a fait un malaise et sa tête a tapé sur la boîte à rythmes et il a convulsé, c'est ça ? dix ans de taule.

- le metal symphonique US : les gars, vous n'avez pas une once de culture musicale, pourquoi aller piquer le pain des pays nordiques ? Coulés dans le béton. Vivants.

- Justin Bieber : on peut bien sacrifier quelques millions destinés aux enfants pauvres pour le bien de l'humanité, non ?

- PSY : vous voyez, on aurait laissé la Corée en un seul et même pays, on aurait pas eu à subir ça, notre pote Kim Jung-Eun, il aurait pas laissé faire ça. Mais non, y'a fallu que le Sud soit une démocratie. Mange ça, l'ONU ! PSY, on le fait écraser par un cheval de trait. Qu'ils comprenne qu'on fasse pas chier les chevaux impunément.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact