Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 22:06

C'est rare de trouver du hardcore français qui cogne comme du hardcore américain des années 90, mais avec ce supplément de musicalité qu'on trouve dans d'autres genre (sinon, je vais m'égarer dans des explications sinueuses que je serai seul à comprendre). The Great Divide, c'est un coup de pied au cul le matin quand tu te lèves, c'est un coup de pied au cul quand tu descends du train et que les gens te collent de partout. The Great Divide c'est une latte dans le derch quand t'as plus envie de rien, c'est une latte dans le derch quand t'as la flemme. Bref, The Great Divide, ça te met une patate énorme. En plus, les mecs sont super sympas, ils viennent (pour la moitié d'entre eux) de Nancy. Alors quand ils sont passés. Autant vous dire que dans le caveau du Grand Sauvoy, c'était la guerre. Et que le seul mec qui beuglait dans le micro du bassiste ben c'était moi. Que le seul mec qui faisait du crabcore sur les breaks bah c'était moi. Que le seul mec qui... bref. Vous m'avez compris. J'étais à fond dedans. Et, rétrospectivement, c'était l'un des meilleurs concerts que j'ai fait (Metallica est hors catégorie. Gojira aussi).


"May your life be more than just a game" 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact