Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 18:13

Putain ! On nous avait prédit un truc grandiose. Roland Emmerich avait fait un film avec des relents d'Apocalypse, un truc béton qui tuait des milliers, des millions, des milliards d'êtres humains. Il faut rappeler que ce Monsieur Emmerich s'est spécialisé dans le film d'apocalypse grandiose, certes, mais malheureusement fortement bidon. Parce que oui, Le Jour D'Après, c'est lui aussi. Godzilla aussi. Independance Day de même. Des invasions extra-terrestres, des méchants lézards géants qui attaquent Tokyo (si je dis qu'ils l'ont cherché, je me fais frapper par les gens qui ont l'habitude du politiquement correct, ou pas ?), une grosse vague polaire qui attaque New-York (parce que vous remarquez qu'à part au début du film, la scène où un mec se prend un grêlon de la taille d'un ballon de basket (au moins) au Japon (si ma mémoire est bonne), on ne parle plus que des Etats-Unis. Y'aurait eu des tigres à dents de sabre, ça aurait presque pu passer pour crédible. Mais y'en a pas, son film est donc totalement mainstreamoutbackmountain (ouais, un peu d'anglais, ça vous fait les pieds).

Au final, je me suis fait chier, mais un truc de fou. J'ai passé deux heures à me motiver pour passer l'aspirateur dans ma chambre, rien que ça. Imagine le délire. Le mec, même pas douze heures avant la fin du monde, il passe l'aspirto dans sa piaule, t'sais. Bah ouais. C'est triste mais faut bien s'occuper. J'ai pas de plan-cul copine. Alors bon. J'ai aussi vidé ma pochette, histoire de dire que c'est fait et que c'est rangé, parce que, si jamais y'a pas de fin du monde (oui, je le crois. Enfin je le pense), je serais bien dans la merde, à devoir ranger ma pochette en loosedé pendant les vacances à me dire "Oh, j'avais su, j'aurais fait ça avant, histoire de pouvoir savourer peinard la continuation du monde".

Cependant, ça m'attriste. Oui, je suis déçu que cette fin du monde n'ait pas eu lieue. Je vais être obligé de supporter vos sales faces jusqu'à la prochaine fausse Apocalypse, du genre une prophétie post-celticovikingesque, quoi. Un truc bien bourrin avec quatre metalleux taillés comme des bêtes, avec des nattes blondes et un anneau dans le pif (la légende raconte qu'ils ont dû défoncer la gueule de Frodon pour garder leurs anneaux) qui arriveraient, armés de leurs guitares électriques et leurs amplis Orange à lampes 50.000 watts et crèveraient les tympans de l'Humanité, sauf ceux des élus (les metalleux qui pourront faire renaître une race "pure", sans les impuretés du R'n'B et de l'électro-pop. Sauf que je me rends compte que je dis des horreurs, comme ça a été dit dans les années 30).



IT'S HELL ON EARTH !!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : My Way of Thinking
  • My Way of Thinking
  • : Vous vous rendez compte de ce qu'il se passe dehors ? Non mais allô quoi.
  • Contact